• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-politique:« Conflit entre Lamothe et Kiko St Remy », Mechan appelle à la vigilance

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le Mouvement des étudiants pour le changement  (Mechan) a appelé la population et les membres de l’opposition, en particulier à faire preuve de vigilance quant à la dernière prise de position de Kiko St Rémy, le beau-frère du président Martelly, lors de la manifestation du 18 novembre dernier. Les revendications de M. ST Rémy n’ont rien à voir  avec celles de la population croupissant dans la misère et ne rejoignent pas non plus les desidérata de l’opposition dénonçant les dérives du pouvoir en place, dont il est un membre influent, selon Mechan.

 

Le conflit entre  Kiko St Rémy et le Premier ministre  Laurent Lamothe est « une rivalité entre deux membres du secteur mafieux international », a fait savoir James Romain craignant que cet antagonisme  ne débouche sur une série de crimes dont la population pourrait en faire les frais.

Les membres de Mechan invitent donc tous les secteurs de la société à élever la voix afin que le pays ne connaisse des jours sombres prochainement.

M. Romain a également dénoncé ce qu’il appelle une tentative d’assassinat d’un sapeur pompier contre l’étudiant James Stuart Larosilière, lors des mouvements de protestation des étudiants en support à  l’étudiant Ronel Désir qui a eu une main arrachée par une grenade lacrymogène lancée par des agents de la PNH durant une manifestation d’étudiant le 18 novembre 2013.

Pour sa part,Cily Lefort, membre du mouvement,  a exigé, sans délai, la libération des prisonniers politiques. M. Lefort a dénoncé l’attitude du doyen du tribunal de première instance,  Me Raymond   Jean Michel qui, dit-il, travaille à la solde du pouvoir en Place.  Le doyen Jean Michel, a-t-il ajouté, a choisi délibérément de transférer tous les dossiers politiques au juge d’instruction Lamarre Bélizaire, qui est un proche du pouvoir.

Par ailleurs, Alouidor Wilberd, un des responsables de Mechan, a exprimé sa préoccupation par rapport à l’augmentation du prix des produits pétroliers en Haïti alors qu’il a chuté sur le marché international. Le gouvernement a pris cette décision à un moment où les prix des produits de première nécessité grimpent sur le marché local, s’est-il indigné.

M. Alouidor, a lancé  un ultimatum de 5 jours aux syndicats chauffeurs forçant ces  derniers à entamer un mouvement de grève, sinon, menace-t-il, Mechan va accompagner la population dans un vaste mouvement de protestation en vue d’empêcher aux chauffeurs de travailler.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 299 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter