• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA:le gouvernement américain appelle ses citoyens à la prudence en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le Gouvernement américain a  appelé les citoyens américains  voyageant  ou vivant en Haïti à la prudence. L’avis d’avertissement  qui remplace celui du 12 mars 2014, a surtout mis l’accent sur le manque d'installations médicales d'urgence adéquates, les risques de vols, l'imprévisibilité des manifestations spontanées.

 

« Le Département d'État américain exhorte les citoyens à faire preuve de prudence, lors de visite en Haïti étant donné la faiblesse des infrastructures d'intervention d'urgence en Haïti. Des centaines de milliers de citoyens américains visitent Haïti en toute sécurité chaque année, mais le mauvais état du réseau d'intervention d'urgence en Haïti devrait être soigneusement examiné lors de la planification du voyage, -a-t-on lu dans la note

Le gouvernement américain a encouragé les  voyageurs en Haïti à utiliser les organisations qui ont une évacuation solide et des options de soutien médical en place.

« L'infrastructure de gestion des urgences d'Haïti reste en mauvais état. Les installations médicales, y compris les services d'ambulance, sont particulièrement faibles. Certains citoyens américains blessés dans des accidents et d'autres avec des problèmes de santé graves ont été incapables de trouver des soins médicaux nécessaires en Haïti et ont dû s'organiser et payer pour leur évacuation médicale aux États-Unis. Nous encourageons fortement les visiteurs en Haïti à obtenir une assurance évacuation, se sont plaints les Etats-Unis.

Tout en soulignant un cas d’enlèvement  impliquant un citoyen américain a été  indiqué à l'ambassade en 2014, le gouvernement américain reconnait que ces crimes sont en forte baisse. Toutefois, soutient-il  « alors que le gouvernement d'Haïti a fait des progrès dans l'arrestation des auteurs. Les enlèvements contre rançon peuvent affecter n'importe qui en Haïti, plus particulièrement ceux entretenant une résidence à long terme dans le pays. »

Le dernier « tavel warning » a également exhorté les citoyens américains à rester conscient de la possibilité de vol qualifié, en particulier dans la région de Port-au-Prince et en notamment peu après avoir quitté l'aéroport. De mai à octobre 2014, il y a eu 64 cas signalés de citoyens américains ayant été volé peu de temps après avoir quitté l'aéroport,.

« La Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (Minustah) reste en Haïti pour soutenir les activités de la Police Nationale d’Haïti (PNH). La PNH, avec l'aide de la Minustah, est responsable du maintien de l'ordre et de fournir une assistance. Toutefois, étant donné la possibilité et l'imprévisibilité des manifestations spontanées, leur capacité à aider les citoyens américains lors de troubles, est très limitée. Les évacuations facilitées par le gouvernement américain, comme l'évacuation qui a eu lieu en Haïti en 2010, ne se produisent que lorsqu’aucune alternative commerciale sûre existe. », a conclu la note.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 451 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter