• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Un appel de fonds pour l’Appel de Transition (TAP) en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Le ministre de la Planification et de la coopération externe, M. Yves Germain Joseph, la Représentante Spéciale du Secrétaire General des Nations Unies en Haïti, Sandra Honoré et le Coordonnateur Humanitaire et Coordonnateur Résident des Nations Unies en Haïti, Peter de Clercq ont procédé, ce 11 mars, au lancement de l’appel de fonds pour le TAP en Haïti d’un montant de 401 millions de dollars, pour la période 2015-2016, append HPN.

 

 

L’objectif de cet appel de fonds  est de réduire l’extrême vulnérabilité et renforcer la résilience en Haïti.

Le TAP se veut un outil de transition qui répond à la fois aux besoins aiguës et urgents, tout en adressant les questions de privation chronique et d’insuffisances structurelles du pays afin de renforcer sa capacité de relèvement.

Dans ses propos de circonstance, le ministre Germain a souligné que « Le TAP est un processus inclusif et consultatif, fruit d’une collaboration continue initiée en octobre 2014 entre les partenaires nationaux et internationaux »

le TAP s’étend sur deux ans et vise à mobiliser des ressources pour faciliter le processus de transition de l’humanitaire au développement et assurer la continuité de l’aide pour les personnes et les communautés les plus vulnérables.

«Les résultats attendus du TAP ciblent directement les personnes et les communautés les vulnérables sans oublier le renforcement des capacités nécessaires au sein des institutions publiques en charge de sa mise en œuvre », précise  Sandra Honoré

Un autre  lancement du TAP se tiendra également à Genève ce vendredi 13 mars, avec une présentation  par Peter de Clercq aux partenaires y compris de la coopération Sud-Sud ainsi qu’au corps diplomatique, avant de le présenter la semaine prochaine aux Bailleurs de fonds Internationaux à Bruxelles, La Haye, Londres et Oslo afin de faire le plaidoyer nécessaire pour assurer le financement de ce processus.

«Le TAP est un processus en cours. C’est une plateforme pour la transition qui sera révisée et adaptée au cours de sa mise en œuvre. Il s’agit d’un processus dynamique dans la perspective de créer les fondations d’un développement durable en Haïti au cours des deux prochaines années » a conclu Peter de Clerq.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 419 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter