Haïti-sécurité : la police et l’UNPOL libèrent deux femmes séquestrées

Samedi, 16 Mai 2015 13:22 LE/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Deux femmes frisant la soixantaine, séquestrées depuis le 8 mai 2015 à Anba Michlèt, localité de Savanette, ont été relâchées grâce à l’intervention  des policiers du commissariat de Mirebalais et des agents de l’UNPOL, le 12 mai, rapporte le GARR dans une note.


 

Accusées d’avoir utilisé leurs pouvoirs maléfiques pour attirer la sécheresse sur ladite communauté, ces femmes étaient enfermées dans la maison d’un certain Joël. Cette intervention policière a été réalisé grâce aux informations fournies par les membres du comité de droits humains du Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS).

Toutefois, souligne le GARR, Joël et ses complices ont eu le temps de prendre la fuite.  Pour l’instant, ils sont activement recherchés par la police de Savanette.

En outre, le GARR fait remarquer que le commissariat de cette commune frontalière ne dispose que de deux policiers pour une population d’environ 35 mille habitants. En mars 2015, rappelle-t-il, Joël avait déjà désarmé l’un d’entre eux.

 

LE