• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Elections: Jacky Lumarque sort de son silence et s’en prend au CEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 


Le candidat à la présidence de la Plateforme "Verite", Jacky Lumarque, écarté de la course électorale, a fait sa première apparition officielle devant la presse, le jeudi 2 juillet, pour se prononcer sur la décision adoptée par le CEP, en date du 19 juin dernier, dans son communiqué # 36. Pour  le candidat rejeté, son éviction de la course à la présidence est un signe annonciateur de l’effondrement de la morale.

 

"Au sein de la plateforme Vérité, nous ne souhaitons pas le démembrement du Conseil électoral’’, a laissé entendre le candidat expulsé, soulignant qu’il mène un combat pour le droit et pour l’état de droit.

De manière chronologique, Jacky Lumarque a retracé les faits pour tenter de démontrer que le CEP s’est largement trompé dans son cas.

Ce dernier a révélé qu’en date du 18 mai dernier, il avait soumis,  au moment du dépôt de ses pièces au BED, un certificat de décharge de sa gestion, comme responsable de l’Institut national de formation professionnelle de 1987 à 1989.

‘’Quoique je bénéficie constitutionnellement d’une prescription vicennale, j’ai pris  le soin d’écrire à la Cour des Compte pour solliciter décharge’’, a précisé M. Lumarque.

Contesté pour avoir été membre de deux comités sous l’administration de René Préval, le recteur de l’université Quisqueya rejette les accusations selon lesquelles il était comptable de deniers publics.

‘’Prenant connaissance des contestations soumises contre ma candidature sur ce point, j’ai écrit à la Cour des comptes pour demander qu’elle certifie que jamais je n'ai géré des fonds de l’Etat. Et la CSC/CA a pris un arrêté en ma faveur’’, a expliqué le représentant de Vérité.

Par ailleurs, Jacky Lumarque juge incompréhensible la décision du CEP alors que le BCED et le BCEN avaient rendu un jugement qui lui était favorable.

‘’Mon expulsion annonce que le pays va droit vers un double effondrement: l’effondrement de la morale et l’effondrement de la raison’’, a martelé le candidat écarté qui envisage d’épuiser tous les recours en justice pour porter le Conseil électoral à se rétracter.

En conclusion, l’un des membres du directoire de la plateforme "Verite" a fait savoir que la mobilisation de rue constitue l’une des stratégies de la ‘’bataille politique’’ que cette structure entend mener pour la réintégration de Jacky Lumarque dans la course électorale après son ‘’éviction injuste et arbitraire’’ par le conseil électoral de Pierre Louis Opont.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 318 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter