• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Elections: Liste des candidats radiés et les faits reprochés par le CEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

Suite aux actes de violence perpétrés le jour du scrutin, le 9 aout, dans plusieurs circonscriptions, le CEP qui avait ouvert une enquête informe avoir expulsé de la course 14 candidats issus d’une dizaine de partis politiques. Sur rapport des commissions mises en place par le Conseil et après délibération, ces candidats, accusés pour des cas divers,  sont tombés sous le coup des articles 196, 199, 203, 213, 214 et 218 du décret électoral, lit-on dans le communiqué # 48 du CEP.


En effet, quatre candidats du parti PHTK ont été radiés.  Il s’agit de : Tony Antonelly Claude, candidat à la députation pour la circonscription de Port-de-Paix. Ce dernier est accusé de saccage du centre de vote, de destruction et de perturbation du déroulement du scrutin.
Lionel Prévillon, candidat à la députation de Desdunes. Celui-ci est indexé par le CEP pour avoir violé le scrutin et enlevé des urnes.

Ozite Fréderic, candidat à la députation, toujours sous la bannière du PHTK, a été radié. Selon le CEP, M. Ozite est accusé de violation du scrutin et destruction de matériel électoral.
Faublas Marc Romulus, candidat à la députation de Saut d’Eau.  Les faits reprochés à ce dernier sont : agression armée sur le président du BEC et saccage de plus centre de vote.

Pour les deux candidats qui concouraient sous la bannière de la plateforme Verite , il s’agit de :

Joseph Wilbert Deshommes, candidat à la députation. L’ancien député de la 49eme est accusé de violation du scrutin, saccage de centres de vote, tirs à l’arme automatique.Le candidat à la députation pour la circonscription de Mirebalais, Franchi Jean Desgrotes, est lui-même accusé d’irruption au parquet de cette commune et casse de matériels.

Arnel Bélisaire qui briguait le poste de sénateur de l’Ouest sous la bannière du parti APLA a été radié également de la course.  Faits reprochés: Tirs à l’arme automatique à d’un centre de vote, panique généralisée et perturbation de scrutin.

Un candidat de la FUSION, Jephté Jean-Pierre  a été expulsé pour irruption armée au local du BED de Chardonnière/les Anglais et saccage de bureau de vote.

Fantal Dorélien de FANMI L AVALAS, candidat à la députation  pour la commune de Mirebalais a été radié de la course par le CEP. Faits reprochés : Irruption au parquet de cette commune et casse de matériels.

Un candidat qui concourait sous la bannière de Pitit Dessalines, Jean-Claude Lubin, a trouvé son expulsion à cause de son irruption au parquet de Mirebalais et casse de matériels.

Gergot Dorélus, candidat à la députation de Renmen Ayiti, s’est vu radié de la course également. Le CEP reproche à ce dernier d’avoir fait irruption armée au centre de vote de Savanette en procédant à l’enlèvement de bulletins de vote.

Frantz Moise, candidat à la députation sous la bannière d’ADRENA a été écarté pour violation du scrutin, saccage de centre de vote et destruction de matériels électoraux.

Placius Gamaniel, candidat à la députation de Grande Saline sous la bannière la KID a été radié pour saccage de centre de vote, et tirs à l’arme automatique.

Enfin, John Altenor, le candidat à la députation du parti AAA a été expulsé du processus pour tirs à l’arme automatique, saccage de centre de vote.

Notons que le CEP mentionne dans son communiqué que la liste des candidats indexés est provisoire.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 500 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter