• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections : l'opposition appelle à la mobilisation pour ce 16 décembre

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


L’opposition plurielle, Pitit Dessalines, Fanmi Lavalas, la table de mobilisation constituée de supporteurs du G8, seront tous dans les rues le 16 décembre pour réclamer une fois de plus le respect du vote populaire, la mise en place d’une commission de vérification ; et de surcroît le départ de Michel Martelly. 16 décembre 1990-16 décembre 2015, 25 ans depuis qu’Haïti a fait le grand virage vers la démocratie. Selon l’opposition, cette démocratie est aujourd’hui menacée.


Dans trois conférences de presse séparées, ces organisations politiques ont tiré à boulet rouge sur le régime de Michel Martelly qui, disent-elles, de par ses agissements rappelle celui de Duvalier.

Qualifiant d’apprenti dictateur le chef de l’Etat, l’un des responsables de la plateforme Pitit Dessalines, Assad Volcy dénonce la volonté manifeste du pouvoir en place de ne pas respecter le vote du peuple.

‘’En voulant détourner le vote populaire aux élections du 25 octobre, Michel Martelly et son équipe violent le droit du peuple haïtien comme  le faisaient les Duvalier’’, a lancé le militant.

Pour faire échec à ce qu’elle appelle un coup d’Etat électoral, la bande à Moise Jean-Charles se propose de gagner les rues ce mercredi 16 décembre.

Même son de cloche du coté des responsables de la table de la mobilisation qui supporte le groupe des huit candidats. Pour cette structure, il n’est pas possible d’organiser des élections crédibles avec le pouvoir en place ; pour cela il doit partir et laisser la place à un gouvernement de transition qui sera chargé d’organiser les élections.

C’est la candidate à la présidence de Fanmi Lavalas elle-même qui, encore une fois, a appelé la population des quatre coins du pays à la mobilisation contre le pouvoir et contre le ‘’CEP vassalisé’’.

Maryse Narcisse qui est revenue sur la victoire par les urnes de Jean-Bertrand Aristide lors des élections présidentielles de décembre 1990, a présenté Fanmi Lavalas comme le parti défenseur de la démocratie.

Estimant que plus que jamais cette démocratie est en péril et que le vote du peuple a été volé, Maryse Narcisse a annoncé une journée de mobilisation le mercredi 16 décembre pour marquer la date historique et dire ‘’NON’’ au non-respect de la volonté du peuple haïtien.

Partie de l’Eglise St-Jean Bosco, lieu culte de Fanmi Lavalas, la manifestation devra prendre fin devant le centre de tabulation des votes sur la route de l’Aéroport.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 321 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter