Haiti-Elections: Les jours du Premier ministre Paul seraient comptés

Vendredi, 08 Janvier 2016 13:12 MI/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Avec la rentrée parlementaire prévue pour le lundi 11 janvier, d’aucuns disent que le gouvernement d’Evans Paul ne pourra plus continuer à diriger le pays, et par conséquent le chef du gouvernement doit remettre sa lettre de démission

Pour le sénateur du Plateau Central, Francisco Delacruz, dès que les nouveaux députés et sénateurs prendront siège au parlement, M. Evans Paul, dit K-Plim, doit démissionner. Car le parlement ne peut fonctionner avec un Premier ministre de facto, affirme le sénateur.

M. Evans Paul n’a jamais pu se présenter devant le parlement comme le veut la constitution.

Par ailleurs, il semblerait que le torchon brûle entre Michel Martelly et Evans Paul depuis mardi dernier.

Cette tension entre les deux hommes serait due à la lettre envoyée par le CEP où il était fait mention de l’impossibilité d’organiser les élections le 17 janvier prochain.