• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : Clarens Renois appelle à l’urgence et à la conscience à trois jours du 7 février

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le candidat à la Présidence aux dernières élections et principal responsable du parti politique Union Nationale pour l’Intégrité et la Réconciliation (UNIR), Clarens Renois a, lors d’une intervention sur radio Caraïbes, jeudi 4 février, relancé son appel à la conscience aux responsables de l’État, à la jeunesse et aux citoyens, à l’approche du 7 février qui marquera les 30 ans de la fin de la dictature des Duvalier.

 

 

Clarens Renois qui ne rate une seule occasion pour prêcher la réconciliation nationale, appelle particulièrement le président de la République, Michel Joseph Martelly à choisir la solution de sagesse, en faisant tout ce qui est nécessaire pour éviter un bain de sang dans le pays à travers une guerre civile qui se profile à l’horizon.

Il propose à M. Martelly de suivre l’exemple de l’ex-dictateur, Jean Claude Duvalier qui avait choisi de partir le 7 février 1986, au lieu de tenir tête aux protestations de la population, évitant ainsi d’éventuels affrontements entre les membres du Volontaire de la Sécurité Nationale (VSN) et les manifestants anti-Duvalier à l'époque.

M. Renois dont les résultats, rappelons-le, l’avaient classé en 13e position sur les 54 candidats à la Présidence, en profite donc pour réitérer sa proposition à laquelle, il appelle à la formation d’un « gouvernement collégial » avec les 10 premiers candidats issus de la dernière élection présidentielle, afin de trouver une solution à l’amiable à la crise, mais favorable à tout un chacun.

Il demande aux acteurs de la crise à vider les contentieux et à faire un dépassement de soi. Quant aux manifestants pro et/ou anti-pouvoir, le numéro 1 du parti UNIR les appelle au calme et à ne pas se laisser entrainer dans des voies qui seront fatales à toute la collectivité.

« Je lance un appel d’urgence et à la conscience à ceux-là qui disposent la clé des négociations afin qu’ils se débrouillent, en vue d’éviter au pays une catastrophe inimaginable », a conclu Clarens Renois, avant d’attirer l’attention des jeunes sur la nécessité de ne pas se laisser berner et avancer vers des affrontements périlleux avec leurs propres frères et sœurs dans l’intérêt d’un groupuscule.

 

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Photo: Archives HPN

 

 

 

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 403 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter