• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Infrastructures : Le MICT dispose enfin de son bâtiment moderne

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Le président de la République, Michel Joseph Martelly, à trois jours de son départ du pouvoir, a procédé, jeudi 4 février, à l’inauguration officielle du bâtiment qui doit loger désormais le ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), en présence des membres du gouvernement, de la communauté internationale, de la presse et d’autres invités, dont le président de la Cour de cassation, Me Jules Cantave, a constaté Haiti Press Network.

Logés à l’emplacement de l’ancien édifice qui logeait avant le séisme de 2010, la Direction générale des impôts (DGI) à l’angle des rues Monseigneur Guilloux et des Casernes, ces nouveaux locaux ont été financés par le Trésor public et les fonds Petro Caribe.

Après la Cour de cassation, ce bâtiment devant abriter désormais le personnel du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, dont le ministère de la Planification a été le maître d’œuvre, participe, indique-ton, des efforts du gouvernement visant à changer l’image de Port-au-Prince, notamment le centre-ville à travers la cité administrative.

Exécuté sous la supervision de l’Unité de construction et de logement de bâtiment public (UCLBP), ce building moderne, constate-t-on, comporte neuf niveaux, disposant au sous-sol un parking, capable de recevoir une trentaine de voitures environ.

Ce nouvel espace administratif où le deuxième niveau seulement est dressé dans un espace évalué à 1249 mètres carrés, disposant des salles de conférence pouvant accueillir une centaine de personnes, d’archives, d’infirmerie, de services techniques, doit permettre au MICT de renforcer sa capacité afin de mieux servir la population dans le cadre de sa mission, estime-t-on.

Il y a aussi, notons-le, des directions de droits humains, des Affaires publiques, des Unités de règlementation et de contrôle, d’une salle de Service des agences, d’un Bureau de la délégation et d’une salle devant s’occuper de la collectivité pour ne citer que ces espaces, lesquels ont pu bénéficier un aménagement frais avec des infrastructures modernes.

Il s’agit d’une réalisation qui fait partie de différents projets de mise en place d’infrastructures de l’Administration Martelly, visant à permettre à la population de pouvoir bénéficier des services adéquats et à l’État d’avoir les moyens nécessaires pour mieux servir, a-t-on fait comprendre.

Un peu pâle et affaissé, tout en confirmant son départ le 7 février prochain, le chef de l’État a, dans ses propos de circonstance, remis l’accent sur sa volonté qui n’était autre que de reconstruire le pays, particulièrement la capitale qui s’était retrouvée à genou après le cataclysme du 12 janvier 2010.

Il faut rappeler que dans le cadre de sa mission, le MICT bénéficie également des Bureaux relatifs à la Secrétairerie d’État, au Service d’intelligence, au cabinet du ministre, de ses membres et d’autres.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 282 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter