• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Presse-Politique : L'hostilité entre Michel Martelly et Liliane Pierre-Paul serait née en 2012

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 

Réagissant jeudi sur les ondes de radio Signal FM autour du carnaval du président Martelly alias Sweet Micky, la journaliste senior et copropriétaire de radio Kiskeya, Mme Liliane Pierre-Paul, a avoué n’avoir eu aucun problème avec le chef de l’État. Sauf, indique-t-elle, qu'en 2012 à l’inauguration de l’hôtel Royal Oasis un incident dérangeant s’était produit entre elle et le président.

 

« Le président me persécute depuis 2012. J’ignore avoir un quelconque problème avec lui. Sauf que le 12 décembre 2012, j’étais à l’inauguration de l’hôtel Royal Oasis où il y avait eu beaucoup de personnes. Pendant que je parlais avec quelqu’un, le président Martelly se présentait devant moi. Sans me saluer, il passe la main au cou de la personne à qui je parlais et est partie avec elle, me laissant seule debout comme une statuette », raconte Liliane Pierre-Paul qui répondait aux questions de Carl Dieudonné de radio Signal FM.

De poursuivre : « Des gens de son entourage, y compris son Premier ministre à l’époque, le président du Sénat, des ministres et le propriétaire de l’hôtel présents qui avaient vu et compris le geste du chef de l’État, avaient vite réagi. Ces gens-là se sont précipités pour me rejoindre me priant d’en faire fi », fait-elle savoir.

Depuis lors, avance Mme Pierre-Paul, le président a fait de moi une obsession. Maintenant, poursuit-elle, il écrit son texte de carnaval « Ba l banann nan » dans le souci de continuer d’écraser de simples citoyens, notamment deux journalistes qui travaillent pour le bien-être de la nation. Un acte que Mme Liliane Pierre-Paul qualifie d’ailleurs : « d’injustice fondamentale. »

« Les attaques contre la presse, le président le fait toujours depuis son intronisation au pouvoir. Dire des propos désobligeants aux journalistes, il le fait à tout bout de champ. Je ne pense pas que ce soit pour ces mobiles que la République paie et accorde tous les privilèges nécessaires à M. Martelly comme étant chef d’État», a regretté la vedette de la presse haïtienne.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 491 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter