• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique-Carnaval-Sécurité : « Tout est sous contrôle », selon le chef de la Police

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Par la voix de son directeur général, Godson Orélus, la Police nationale d’Haïti (PNH) a informé, lundi 8 février, en conférence de presse tenue à la Direction générale de l’institution, avoir pris un ensemble de dispositions pour assurer la sécurité de la République dans cette conjoncture politique particulière. Le DG de la PNH en profite pour annoncer également les mesures adoptées en vue de garantir le bon déroulement du carnaval, dont le 1er jour gras a été annulé par le gouvernement. Ce qui n’avait pas empêché à des milliers de fêtards de prendre la direction du Champ de Mars, a constaté Haiti Press Network.

 

 

Le directeur général de la PNH, Godson Orélus a donné la garantie formelle à la population haïtienne, en dépit, dit-il, de cette situation compliquée et difficile, que toutes les dispositions ont été prises par la PNH pour assurer la sécurité des vies et des biens. Mais aussi pour maintenir l’ordre et la tranquillité dans le pays qui fonctionne actuellement avec un vide présidentiel.

Le chef de la police appelle donc les citoyens qui ont des revendications, à le faire dans le calme, la sérénité et le respect des droits des autres afin de faciliter, soutient-il, le travail des forces de l’ordre. Le commandant en chef de la police a, par ailleurs, félicité en passant le peuple haïtien pour avoir gardé son calme et sa sérénité, dit-il, durant ces dernières heures.

« Aujourd’hui en tant que commandant en chef de la police, j’estime qu’il est important de m’adresser à la population, surtout aux acteurs politiques en vue de leur faire comprendre les difficultés auxquelles fait face assez souvent la police, surtout lorsqu’il s’agit de sécuriser des manifestations émaillées de désordre et de violence », a laissé entendre M. Orélus, rappelant au passage que la mission de l’institution policière est lourde et difficile, sans être pour autant au-dessus de ses capacités.

Pour les jours gras

Concernant le carnaval, particulièrement les jours gras, le numéro 1 de la PNH a indiqué que toutes les dispositions et mesures de sécurité ont été prises, comme tous les ans, en vue du bon déroulement des festivités. Néanmoins, ajoute-t-il, compte tenu de cette conjoncture politique particulière à laquelle cette fête populaire est organisée, les stratégies de sécurité ont été renforcées.

Dans cette perspective, il est avisé au public en général et les détenteurs d’armes à feu en particulier que les permis de port d’armes sont suspendus sur les parcours carnavalesques dans tous les départements du pays.

Sont aussi interdites dans toutes les aires où se déroulent les festivités, la vente et la consommation des boissons dans des récipients en verre, l’usage des armes blanches et de tout autre objet tranchant ou contondant, susceptible de causer des blessures à autrui.

D’après la police, ces mesures qui sont en vigueur depuis le samedi 6 février 2016 à minuit, prendront fin le mercredi 10 février à la même heure.

« La population peut vaquer librement à ses activités. Les carnavaliers peuvent en toute quiétude aller au carnaval au Champ de Mars. La police nationale d’Haïti ne sera jamais en face du peuple haïtien, mais plutôt à ses côtés pour garantir sa sécurité dans le respect mutuel», a conclu Godson Orélus.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 192 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter