Haiti-transition: Des organisations populaires dénoncent la logique de la separation du gateau

Mercredi, 24 Février 2016 20:10 WJL/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

Plusieurs organisations populaires (OP) dont le Moleghaf, le Mouvement démocratique populaire, (Modep), Cercle Gramci, UNNOH ont denoncé le comportement de certains dirigeants politiques qui , disent-elles, abandonnent la lute en faveur de la population pour aller chercher leur part du gâteau du pouvoir de transition dirigée par  Jocelerme Privert.  Selon ces OP, le pouvoir actuel s’inscrit dans une logique  d’un projet de continuité du régime "Tèt Kale", du Core Group et du Forum économique.  

 

Ces organisations ont annoncé un ensemble de mouvements visant à forcer ce gouvernement à adresser les vrais problèmes des couches les plus vulnérables au lieu de  se lancer dans cette pratique de partage du pouvoir.

Elles ont également dénoncé le projet de certains acteurs nationaux et internationaux qui veulent s’accaparer de plusieurs territoires du pays, à travers certains décrets illégaux.

Le (Modep), Cercle Gramci, UNNOH, Lakou et plusieurs autres organisations populaires organiseront  un sit-in devant les locaux de la Cour Supérieure des Comptes  et des Contentieux Administratifs (CSCCA), le vendredi 26 février 2016, pour, une fois de plus,  exiger un audit sur l’administration de l'ex président Michel Martelly.