Haïti-université : Grève à l’UEH, des étudiants menacent de passer à une autre phase

Lundi, 29 Février 2016 15:30 WJL/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Des étudiants, se regroupant au sein du Collectif des étudiants de l’Université d’Etat d’Haïti, exigent la démission immédiate des membres  du Conseil de l’Université en vue de mettre un terme à la grève illimitée du syndicat du personnel administratif (SPA) de l’UEH qui paralyse le fonctionnement de l’UEH depuis plus de 4 mois. Ils menacent de passer, dans les jours qui viennent,  à une phase moins pacifique de leurs mouvements   si les responsables ne répondent pas à leurs revendications. 

 

Les Faculté des Sciences humaines (FASCH),  de l’Ethnologie, l’Ecole normale Supérieure (ENS),  L'Institut d'Études et de Recherches Africaines (IERAH) sont les 4 entités les plus affectées par la grève entamée  par le SPA/UEH depuis plus de 4 mois, a fait savoir  Jeanty Manis, responsable de communication  du Collectif de  l’UEH.

« Etant donnée que les membres du conseil sont incapables de résoudre la crise, ils doivent démissionner, a fait savoir Jeanty Manis.

M. Manis annonce la tenue d’une grande assemblée, le vendredi 4 mars 2016, entre les étudiants, les professeurs et le personnel administratif en vue de pencher sur les formes que vont prendre les prochaines  phases du mouvement.

Augmentation de salaires,  intégration au sein du Conseil  de l’Université, application sans partialité  de la grille salariale votée, le 7 décembre 2013,  de meilleures conditions de travail, telles sont les principales revendications du personnel administratif de l’UEH.