• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Nationalité-Manif : "Deuxième lettre de blâme pour Martelly", selon les manifestants (VIDEO)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

Les manifestants ayant gagné les rues de la capitale pour exiger du président Martelly de soumettre ses documents de voyages au parlement ont menacé de passer à une autre phase si le chef de l’état refuse de coopérer avec la commission sénatoriale chargée d’enquêter  sur la nationalité des membres de l’exécutif, a constaté Haïti Press Network.



Des milliers de membres d’organisations populaires ont encore une fois manifestée à Port-au-Prince mercredi à l’occasion du 8e  anniversaire de la chute de l’ancien Président Aristide en 2004 pour forcer le Chef de l’Etat haïtien de faciliter la tache de la commission sénatoriale dans l’enquête sur la nationalité de plusieurs membres du gouvernement.

Les protestataires ont considéré ces manifestations comme "des lettres de blâmes" qui seront suivies d’autres mesures si le chef de l’état ne répond pas positivement à la demande de la commission.


Ils annoncent une prochaine sortie le 18 mars prochain, à l’occasion du deuxième retour d’exil de l’ancien président Jean Bertrand Aristide pour donner ce qu’ils appellent "une troisième lettre de blâme" au Président Martelly avant de passer au « plan B ».

Les manifestants ont déploré le fait que ce dossier de nationalité crée une source d’instabilité dans le pays que seul le Président Martelly peut résoudre en soumettant ses documents de voyages au sénat haïtien.

« Il faut qu’il y ait de la stabilité dans le pays sans quoi, on ne pourra pas donner réponses aux problèmes qui rongent la population,  de ce fait le Président ne peut être lui-même une source d’instabilité car nous en avons assez », a déclaré Ansyto Félix, l’un des responsables du parti Fanmi Lavalas.

Plusieurs propos hostiles ont été lancés à l’endroit du chef de l’état haïtien dont les photos ont été déchirées par ces manifestants insatisfaits du bilan du pouvoir 8 mois après.

Par ailleurs plusieurs partisans et sympathisants de l’ancien prêtre de St Jean Bosco qui prenait part à la manifestation ont lancé une mise en garde contre le Président Martelly à propos des informations sur un éventuel mandat décerné par l’état haïtien contre leur leader charismatique.

C’est la deuxième manifestation organisée par des membres du secteur populaire pour exiger le chef de l’état haïtien de soumettre ses documents de voyage au parlement haïtien dans le cadre de l’enquête sur la nationalité des membres de l’exécutif y compris le Président de la République lui-même.



Texte: Wilner Jean Louis
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Vidéo: Ducarmel Lindor

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 328 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter