• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-armée : le ministère de la justice ordonne de déloger les anciens militaires

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le ministre de la justice et de la sécurité publique Me Michel Brunache a demandé à la police nationale de prendre « toutes les mesures appropriées » pour mettre fin  « aux agissements des hommes en treillis militaires et parfois armés » qui occupent  certaines casernes dans plusieurs régions du pays.

 

Dans une lettre adressée au directeur de la PNH le ministre Brunache qualifié de « violation à la constitution le comportement des individus qui occupent plusieurs espaces publics et privées du pays ».

Le ministre de la justice invite en ce sens le numéro 1 de la PNH  d’« agir avec la dernière rigueur » afin de  mettre fin à cette situation qu’il qualifie d’illégale et qui trouble l’ordre public.

« Le ministère de la justice et de la population constate depuis un certain temps le développement d’une situation susceptible de mettre en péril le fondement de l’état de droit que nous avons pour mission d’établir dans le pays. » lit-on dans la lettre.

Depuis février, plusieurs centaines d’hommes et de femmes en treillis militaires ont  investi des anciennes casernes des anciennes forces armées d’Haïti pour réclamer la réhabilitation du corps dissous en 1994 par le président Jean Bertand Aristide.

Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales a récemment fait sortir une note pour exiger la désoccupation des camps  militaires avant d'entamer des négociation avec leurs occupants.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 510 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter