• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Scolarisation gratuite: Plus de 900 millions de gourdes déjà dépensées au PSUGO

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Les responsables du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), ont indiqué que l’État haïtien a déjà dépensé quelque 900 millions de gourdes dans le cadre du Programme scolaire universel gratuit et obligatoire (PSUGO).



Cette information a été communiquée ce lundi 14 mai dans le cadre d’une rencontre avec la presse qui portait spécialement sur deux aspects clés concernant le Programme scolaire universel gratuit et obligatoire.

Il s’agit de la mise en œuvre de l’enquête sur l’évaluation des effectifs dans les écoles non publiques faisant partie du PSUGO et la mise en place des conseils d’écoles avec la coopération des universités publiques et privées.

Mais aussi, il était question d’informer du lancement officiel de l’opération d’enregistrement des enfants encore en dehors du système scolaire dans les départements de l’Ouest et de l’Artibonite, en prévision de la prochaine rentrée scolaire en septembre.

Selon Jean Audain Duroseau, directeur d’Appui à l’enseignement privé et du partenariat, les mardi 15 et mercredi 16 mai 2012, près de 713 étudiants et étudiantes en provenance de plusieurs centres universitaires du pays vont être déployés sur le territoire dans le cadre de cette opération d’enquête qui doit durer deux mois.

L’objectif général de cette démarche vise à améliorer la gestion du Programme scolaire universel gratuit et obligatoire par la vérification et le contrôle de l’effectif réel des enfants bénéficiaires du programme, ont-ils fait comprendre.

Concernant le dépistage des enfants d’âge scolaire non scolarisés dans l’Ouest et l’Artibonite n’ayant pas été touchés lors de la première partie du programme de scolarisation gratuite, Joseph Max César, directeur de la Planification et de la Coopération externe a indiqué que trois catégories d’enfants sont ciblés.

Les trois groupes cibles du projet de dépistage, a-t-il dit, sont des enfants sans abri, ceux n’ayant aucune structure familiale (les laissés pour contre), mais aussi ceux dont leurs parents n’ont pas les moyens financiers pour payer leur écolage.

Au total pour les deux opérations, une enveloppe d’environ 40 millions de gourdes est prévue, selon les précisions des responsables.

Pour sa part, le directeur général du ministère de l’Éducation nationale, M. Pierre Michel Laguerre a  indiqué que le ministère travaille inlassablement, afin de parvenir à la réussite du Programme de scolarisation gratuite et de s’assurer de la distribution d’une formation de qualité à travers le pays.


Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 309 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter