• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Coopération : L’Union Européenne met un terme au PER-SNGRD

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

L’Union Européenne (UE) en Haïti a clôturé mercredi son programme européen pour le renforcement du système national de gestion des risques et des désastres (PER-SNGRD), qui visait principalement l’augmentation de la capacité de réponse d’urgence de la population face aux catastrophes, a constaté Haïti Press Network.



Le chargé d’Affaires a.i.de la délégation de l’UE en Haïti, M. Carlo de Filippi a déclaré que l’UE est réjouie de présenter les résultats du programme, tout en soulignant que l’efficacité de la réponse aux situations de crises dépend essentiellement de la capacité de l’Etat de les faire fonctionner dans un ensemble structuré, organisé et opérationnel.

M. Filippi a aussi souhaité que cette capacité de gestion de crises soit proportionnelle à l’étendue des risques, dans un contexte orienté vers la décentralisation de l’administration publique. Actuellement les 140 communes du pays bénéficient d’un nombre important de matériels de secours et de sauvetage., a-t-il indiqué.

Environ 3000 volontaires ont reçu des formations sur les diverses techniques de sauvetage pour pouvoir intervenir rapidement et avec efficacité auprès de la population en cas de catastrophes.

Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, M. Thierry Mayard-Paul, a applaudi «l’engouement des jeunes pour rejoindre les rangs des volontaires de la protection civile». Il a remercié les moniteurs de la direction de la protection civile qui, selon lui, ont travaillé au succès du programme.

« Le pays est fier et honoré  de votre engagement, je vous exhorte à poursuivre cette mission belle au sein de la direction de la protection civile, où aujourd’hui vous avez votre place », a déclaré le ministre Mayard-Paul. 

En présence de la directrice de la protection civile, Mme Alta Jean-Baptiste, le ministre a affirmé que le gouvernement est convaincu que l’Union Européenne est arrivée à cerner les réels besoins du pays en matière de gestion des risques et désastres. Plus loin, il annonce que le gouvernement envisage de mettre en place une politique nationale de prévention et de gestion des risques et des désastres en Haïti.

Les 40 formateurs formés au PER-SNGRD ont tous manifesté leur gratitude et leur satisfaction à l’endroit de tous ceux qui ont travaillé à la concrétisation du projet. Ils se sont déclaré déterminés à travailler au bénéfice de la population.

Le programme européen de renforcement du système national de gestion des risques et désastres  a été réalisé sur une période de 20 mois, financé par l’Union Européenne à hauteur de 15 millions d’euros et mis en œuvre par l’International Management Group (IMG).

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 255 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter