• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA : l'ambassadeur américain Kenneth Merten dit "au revoir Haïti"

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

À l’occasion de la célébration du 236ème anniversaire de l’Indépendance des États-Unis, mercredi 4 juillet, l’Ambassadeur américain accrédité en Haïti, Kenneth Merten a annoncé la fin de sa mission dans le pays et son départ bientôt pour la Croatie.



Il a fait cette déclaration lors d’une cérémonie festive organisée en sa résidence mercredi soir, en présence du Premier ministre Laurent Lamothe, de la Première dame, Sophia Martelly accompagnée de Olivier Martelly, des membres du gouvernement et du Corps diplomatique, a constaté sur place un reporter de Haiti Press Network.

L’Ambassadeur Merten qui se prépare à accomplir une autre mission en Croatie, s’est montré très attaché à Haïti qui, a-t-il dit, n’est pas seulement un pays exposé aux catastrophes naturelles et aux problèmes politiques en série. "C'est aussi un petit joyau du bassin de la Caraïbes où l’on peut respirer l’air frais au bord des plages, dans les confins des paysages et manger des plats exquis à l’haïtienne".

Le diplomate américain qui travaille en Haïti depuis 1987 dit éprouver beaucoup de respect pour le peuple haïtien. Il n’a pas hésité une seconde à avouer publiquement son amour pour Haïti qu’il a décrit avec manière. Toutefois, il a précisé qu’il reste et demeure un américain. Question, dit-il, d’atténuer les rumeurs à son sujet.

« Je parle créole. Je suis né à Saint-Louis, situé à Missouri (États-Unis), mais non pas Saint-Louis du Sud d’Haïti. J’ai de la nostalgie certes à quitter Haïti, mais je suis un Américain contrairement à ce que disent les rumeurs qui circulent à Port-au-Prince», a déclaré l’Ambassadeur Merten sur un ton ironique.

Tout en reconnaissant le support d’Haïti à la bataille du 4 juillet 1776 contre les Anglais, M. Merten a souligné que la force de vivre du citoyen haïtien se réside en la fierté de son histoire de peuple.

Après avoir fait l’étalage des contributions apportées par les États-Unis à Haïti, l’Ambassadeur Kenneth Merten a indiqué que son gouvernement est fier d’avoir assisté sans relâche, le peuple haïtien dans les bons comme dans les mauvais jours.

Néanmoins, il dit avoir cru qu’Haïti a certainement besoin de l’aide internationale, mais aussi et surtout des investissements du secteur privé des affaires afin de déboucher sur la voie du développement réel qui reste jusqu’à présent un idéel.

Après ses 25 ans passés dans le pays, le diplomate de la superpuissance mondiale dit avoir reconnu en dépit de tout, des progrès réalisés en Haïti, notamment avec l’intronisation de la nouvelle équipe dirigeante au pouvoir.

Il a par ailleurs profité de l’occasion pour renouveler l’engagement et le plein soutien du gouvernement américain aux côtés des Haïtiens en ce qui concerne les domaines de la gouvernance et de l’État de droit, de l’agriculture, des infrastructures et de la santé.

« Vive Haïti et vive la coopération haïtiano-américaine », a conclu l’Ambassadeur Kenneth Merten.

Pour sa part, le chef du gouvernement a, dans ses propos de circonstance, remercié l’Ambassadeur Merten pour son attachement à Haïti.    

« Je vous remercie monsieur l’Ambassadeur. J’apprécie non seulement votre franchise mais aussi le respect dont vous avez fait montre pour mon pays. Cela va tout droit dans mon cœur », a martelé d’emblée le Premier ministre Laurent Lamothe qui a exprimé son chagrin de voir partir Kenneth Merten.

Après avoir fait un survol historique des cheminements ayant conduit à l’Indépendance des États-Unis, le chef du gouvernement haïtien a salué le support incommensurable accordé par le gouvernement américain au peuple haïtien. Il a insisté sur la nécessité de maintenir la stabilité politique en Haïti qui constitue, d’après lui, la pierre angulaire du développement inlassablement prôné.

Le protocole de la cérémonie a voulu que la présentation des drapeaux des États-Unis et d’Haïti par le Corps des marines soit suivie des hymnes nationaux des deux pays, magistralement interprétés par notre éminent code vocal James Germain.

Bien endimanchés pour la circonstance, les invités étaient nombreux à avoir fait le déplacement. Toutes catégories sociales confondues, on aurait cru à certain moment que c’est Haïti tout entière qui s’est déplacée vers la terre américaine. Nous précisons bien, sur la terre étoilée. Car une fois pénétré dans l’enceinte de la résidence de l’Ambassadeur américain, on a cette drôle impression qu’on n’est plus en Haïti, tant l’espace est bien orné et agréable aux yeux.

Sous un ciel clément et étoilé, la cérémonie a été clôturée par des tirs de feu-d’artifice et au rythme de la musique, exécutée avec beaucoup de dextérité par des musiciens chevronnés du genre troubadour. 

Texte et photo : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 252 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter