Environnement: Haïti parmi les 10 premiers pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles

Jeudi, 16 Août 2012 10:33 RLJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

La République d’Haïti figure parmi les 10 premiers pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles de la planète, selon une étude publiée mercredi et réalisée par une organisation Britannique dénommée Maplecroft, a appris Haïti Press Network.



Haïti est placé en 9e position dans une liste de 197 pays que des chercheurs de Maplecroft  ont classés en fonction de l'impact d'un désastre naturel, tel que séisme et inondation sur leur économie. La République Dominicaine occupe la 3e place dans cette liste.

Pour ces pays, l’étude a mis l’accent sur leurs états de préparation limité et leur capacité faible à réagir.

« L'Atlas des risques encourus du fait d'accidents naturels » montre que plus l'infrastructure est médiocre et la gouvernance faible, plus l'impact d'une catastrophe naturelle va être élevé.

"Les économies émergentes et en voie de développement doivent renforcer leur capacité à répondre au défi présenté par des environnements à risque, faute de quoi elles mettent en péril leurs ambitions de croissance économique quand elles sont victimes de risques naturels inévitables", souligne Helen Hodge, analyste chez Maplecroft.