• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA: Barack Obama garde Haïti sur la « black-list » du narcotrafic

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 

Le département d'État a transmis cette semaine au Congrès des Etats-Unis le document annuel de 20 pays producteurs ou servant au transit de la drogue, vers les pays consommateurs. Haïti une nouvelle fois, se retrouve sur cette liste comme pays de transit, a constaté Haïti Press Network.



Haïti était déjà connu comme une plaque tournante importante pour les envois de substances illicites à destination de l’Amérique du Nord en raison de ses longues côtes mal surveillées et de la présence de plusieurs pistes d’atterrissage clandestines sur son territoire.

Quand un pays sur la liste ne remplit pas ses obligations résultant des accords et conventions de lutte anti-drogue, le Président américain détermine que le pays a « manifestement échoué » dans ses obligations. Une telle désignation peut conduire à des sanctions.

Cependant, le Président américain Barack Obama, peut également faire une exception quand il considère qu’il y a un intérêt national vital, dans la poursuite de l'aide américaine.

La présence d'un pays sur la liste ne reflète pas automatiquement ses efforts dans la lutte contre le narcotrafic ou son niveau de coopération en matière de contrôle des stupéfiants avec les États-Unis.

La présence d’un pays sur la liste « Black-List », peut aussi refléter une combinaison de facteurs géographiques, commerciaux et économiques qui peuvent permettre la production et/ou le transit de stupéfiant par ce pays.

Liste des Pays sur la black-List :
Cette année, les Etats-Unis ont  identifié 22 pays comme étant des producteurs ou des pays de transit importants : l'Afghanistan, les Bahamas, le Belize, la Bolivie, la Birmanie, la Colombie, le Costa Rica, République dominicaine, Équateur, El Salvador, Guatemala, Haïti, Honduras, Inde , la Jamaïque, le Laos, le Mexique, le Nicaragua, le Pakistan, le Panama, le Pérou et le Venezuela. Le Belize et le Salvador sont nouveaux sur la liste 2012.

En vertu du « Foreign Relations Authorization Act » (FAA), le Président des Etats-Unis est tenu chaque année d'informer le Congrès américain, des pays désignés comme étant d’importants producteurs de drogues illicites ou de transit qui « affectent de manière significative, les États-Unis.


Frantz Alcéma (USA)
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 398 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter