• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-PNH-Vetting: L’institution policière scandalisée par la publication du rapport de la Minustah

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

 

La publication récente d'une liste de soixante dix neuf policiers à renvoyer de l’institution policière, dans le cadre du processus de « vetting (certification)», continue de susciter des réactions.  Après de agents de police, c’est autour du directeur général de la PNH Godson Aurélus de se prononcer dans cette affaire.

 

 

 

Dans une interview à radio Caraïbes, mercredi, le numéro de la PNH Godson Aurélus s’est dit scandalisé, lui aussi, par la publication, par voie de presse, de la liste de soixante dix neuf policiers à limoger au sein de l’institution, dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Vetting ».

 

 

« Il fallait notifier les policiers avant de publier la liste. J’ai déjà pris contact avec les directeurs départementaux de la PNH pour les informer de cette mesure et les demandant de mettre les concernés à la disposition de l’inspection générale pour les suites appropriées, mais malheureusement il y ait cette fuite en avant », a indiqué Godson Aurélus.

 

 

 

Comme d’autres policiers qui ont pris le contre pied de cette mesure, M. Aurélus a admis que la publication, dans la conjoncture actuelle, de nom des policiers pourrait les porter des préjudices.

 

 

 

« Ce ne sont pas tous les policiers dont leurs noms figurent sur la liste qui sont impliqués dans des dossiers criminels. Il y en a certains qui sont révoqués pour abandon de poste », a précisé Godson Aurélus, citant, comme exemple, le cas de l’ex-inspectrice divisionnaire Marie Gessy Cameau Coicou.

 

 

 

Toutefois, le commandant en chef de la police nationale a fait savoir que le processus de « vetting », qui concerne tous les agents de l’institution même les aspirants qui sont en formation, se poursuit jusqu’à ce que les objectifs fixés soient atteints.

 

 

 

« Le programme vetting fait partie d’un accord signé, en 2005, entre le gouvernement haïtien, dirigé alors par Gérard Latortue et la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Je suis là pour assurer les suivis de l’institution que je dirige », a rappelé M. Aurélus.

 

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @sfdorcilus

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 301 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter