Haïti-Justice : La Cour d’appel reporte l’audition de Duvalier pou le 24 janvier 2013

Jeudi, 13 Décembre 2012 16:22 WLJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

L’affaire de l’ancien président haïtien Jean Claude Duvalier n’a pas pu être entendue ce jeudi à la Cour d’appel.  Sous la demande de la partie appelante, le tribunal a décidé de reporter la séance pour le 24 janvier 2013, a constaté Haiti Press Network.

Les avocats des victimes de Jean Claude Duvalier ont obtenu le report d’une séance d’audition qui devait être lieu ce jeudi à la Cour d’appel. La partie défenderesse a estimé que les procédures légales n’ont pas été respectées dans le traitement du dossier.

La secrétaire général du Réseau national des droits humains, (RNDDH), Mme Marie Yolène Gilles, présente à la Cour d’appel pense le dossier doit être  traité en toute légalité pour que la lumière soit faite sur les différents crimes perpétrés sous le règne de l’ancien président haïtien.


De son côté,  Me Reynold Georges, l’un des avocats de la partie intimée, se dit prêt à assurer la défense de son client. Me Georges a qualifié de « perdants récalcitrants » ceux qui prétendent envoyer « Baby Doc » en prison.

Affirmant que la justice s’est déjà prononcée sur cette  affaire, l’avocat de la défense a invité  la partie plaignante à ne pas confondre Justice et vengeance.

De retour au pays dans le pays en janvier 2011 après 25 années d’exil en France suite à sa chute du pouvoir en février 1986, l’ancien président à vie a été poursuivi par des anciennes victimes de son régime pour crimes contre l’humanité.

L’ordonnance de M. Carvès, renvoyant  M. Duvalier par devant un tribunal correctionnel pour être jugé sur des cas de corruption et de détournement de fonds publics et non pour crimes contre l’humanité a soulevé la colère de ceux qui se présentent comme victimes du l’ancien régime qui ont décidé d’aller en appel.