Haïti-Elections-CSPJ : « Pas question de céder notre place », dit Salnave Exantus

Mardi, 26 Février 2013 15:47 SFD/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Les trois représentants du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire au Conseil électoral permanent renouvellent leur volonté de rester dans leur poste jusqu’à l’expiration de leur mandat, a appris Haiti Press Network.

 

Dans une interview exclusive à Haiti Press Network, mardi, le conseiller électoral Salnave Exantus renouvelle la décision des trois [premiers] représentants du CSPJ, légalement désignés, de rester à leur poste.

 

« Nous sommes légaux et inamovible. C’est un arrêté présidentiel qui nous a légitimé. Pas même le CSPJ que nous représentons au CEP », rappelle Salnave Exantus, réagissant au nom de ses deux autres collègues.

 

Le conseiller Exantus, par ailleurs, dément les infos laissant croire qu’une entente entre eux et le pouvoir Exécutif est en cours pour qu’ils puissent abandonner leur poste afin de faciliter le dénouement de la crise au CEP.

 

« Depuis notre arrivé au Conseil électoral, et en dépit de nombreux problèmes auxquels le CSPJ est impliqué, c’est pour la première fois que nous avions reçu une invitation de l’Exécutif, précise Exantus. Mais, nous n’avons rien négocié avec personne pour abandonner notre poste. »

 

Nous n’entendons pas abandonner notre responsabilité, poursuit-t-il. « On veut nous faire passer pour des bourreaux mais nous n’avons pas provoqué la crise. Faut-il bien que ceux qui l’ont occasionné assument leur responsabilité. »

 

Toutefois, Salnave Exantus, nuancé, dit être disposé à poursuivre le dialogue avec les secteurs concernés, entre autres, le pouvoir Exécutif en vue d’aider à trouver une solution à la crise qui prévaut au Conseil électoral avec notamment le désignation de trois nouveaux représentants du CSPJ.

 

Salnave Exantus en profite pour dénoncer un « aspect politique » dans la façon que les concernés cherchent à résoudre le problème.

 

Pour faciliter une sortir de crise, le président Michel Joseph Martelly, à l’invitation du président du CSPJ Arnel Alexis Joseph, a rencontré depuis la crise, le vendredi 22 février, les conseillers Salnave Exantus, Yves Benoit Jean Marie et Patrick Metellus.

 

Plusieurs secteurs, dont Religion pour la paix, ont assisté à cette rencontre qui a déroulé au palais national.

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @hpnhaiti  / @sfdorcilus