• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti figure parmi les 8 pays qui rassemblent la moitié des enfants non scolarisés du monde

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

La République d’Haïti, le Bangladesh, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, l’Inde, le Nigéria, le Yémen et le Sud-Soudan ont été recensés comme étant les huit pays qui rassemblent à eux seuls la moitié des enfants du monde qui ne vont pas à l’école. C’est-ce qu’a rapporté un communiqué acheminé ce mercredi à la salle des nouvelles de Haiti Press Network.

 

 

C’est dans cette perspective que les ministres de l’éducation et des finances de ces pays ont été conviés à Washington (USA) pour discuter des défis auxquels ils sont confrontés et des démarches à entreprendre pour ouvrir les portes de leurs institutions d’enseignements à tous les jeunes, a-t-on appris.

Il s’agit, indique-t-on, des réunions ministérielles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international consacrées aux « Apprentissages pour tous » auxquelles prendra part, ce jeudi 18 avril l’Envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti, Mme Michaëlle Jean.

Michaëlle Jean, informe-t-on dans le communiqué, participera à la table ronde dédiée à Haïti aux côtés de distingués invités dont le Premier ministre haïtien, M. Laurent Salvador Lamothe, le ministre haïtien de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Vanneur Pierre, la directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, et l’Envoyé spécial des Nations unies pour l’éducation mondiale, M. Gordon Brown.

« Haïti a fait des progrès immenses quant au taux net de scolarisation qui est passé de 64% en 1997 à 88% en 2011, a déclaré Michaëlle Jean. Mais le pays est encore loin d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement en matière d’éducation dont l’échéance a été fixée à 2015 par les Nations unies. Haïti a besoin d’une mobilisation de ressources humaines et financières majeures avec le soutien de tous ses partenaires pour la mise en œuvre de son plan opérationnel qui garantira l’accès de tous les enfants à l’école », lit-on dans le document.

Le gouvernement haïtien préconise plusieurs actions pour soutenir le système éducatif, notamment la construction d’écoles élémentaires, la formation continue de 50 000 membres du corps professoral et de l’administration, de même que le financement de cantines scolaires pour 200 000 nouveaux enfants.

Les participants de la table ronde échangeront sur les principaux obstacles qui empêchent la scolarisation universelle en Haïti et sur les mesures qui peuvent être adoptées pour promouvoir l’apprentissage pour tous. Ils s’attarderont sur les goulots d’étranglement qui retardent l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement. Sans éducation, des milliers d’enfants seront acculés à la pauvreté. Haïti a un urgent besoin de renforcer le niveau des compétences, des connaissances et des habilités professionnelles requises pour mener à bien la relève économique, la reconstruction et le développement durable du pays, conclut-on.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 241 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter