Haïti- RD- Economie : Perspective d’amélioration des relations commerciales entre les deux pays

Vendredi, 26 Avril 2013 16:23 MEA/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

La Banque mondiale, en partenariat avec l’Université d’Etat d’Haïti, a présenté ce vendredi, à la Faculté de droit et des Sciences économiques (FDSE), un rapport intitulé « Rapport Quisqueya », qui est une étude réalisée par la Banque mondiale sur la pauvreté  et la compétitivité des perspectives d’amélioration des relations commerciales entre Haïti et la République Dominicaine.

 

Evans Jadotte, l’un des responsables de la Banque mondiale, a précisé que ce rapport consiste à voir dans quelle mesure les deux peuples peuvent réduire la pauvreté, particulièrement dans le cas d’Haïti. Il a indiqué que le rapport est également centralisé sur la possibilité pour qu’Haïti puisse augmenter sa compétitivité vers la République voisine et les autres pays de la région.

 

Dans le rapport, on a précisé que la part des imports de la République dominicaine est accrue à 8% en 2000 et à 29% en 2009. Les Haïtiens ont une meilleure participation au marché du travail : 66% pour Haïti contre 58% pour la République Dominicaine. On a aussi souligné une forte divergence de croissance entre les deux pays au cours des deux dernières décennies.

D’après les auteurs du rapport, la République Dominicaine a quasiment épuisé son potentiel de relation commerciale d’exportation, alors qu’Haïti a toujours un potentiel non exploité.

Selon l’économiste Jadotte, cette divergence de croissance entre les deux peuples, est due à la différence de politique économique. Il a fait savoir que la vie politique en République Dominicaine est caractérisée par la stabilité, tandis que c’est le contraire pour Haïti.

M. Jadotte dit être en pourparlers avec le ministre des finances et de l’économie, et le ministre du commerce et de l’industrie, en vue d’analyser la façon dont on peut augmenter la compétitivité entre les deux pays.

Pour sa part, le vice- recteur à la recherche de l’UEH, le professeur Fritz Déshommes, a fait comprendre que cette présentation de ce rapport est le début d’une collaboration intellectuelle, entre l’Université d’Etat d’Haïti et le Bureau de la Banque mondiale en Haïti. Il a, par ailleurs, promis qu’il mettra sur pied un espace de débat avec le Bureau de la Banque mondiale sur la croissance économique en Haïti dans le sens du développement.

 

Mackendy Emmanuel Alexis

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.