• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Sécurité : interdiction de manifester mercredi à Port-au-Prince

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

Le directeur général de la police nationale  Godson Orelus a interdit toute sorte de manifestation mercredi dans la capitale, à l’occasion de l’audition de l’ancien président Jean Bertrand Aristide, sur l’assassinat du journaliste Jean Léopold Dominique et de son gardien Jean Claude Louissaint, a appris Haïti Press Network.


Le chef de la police a indiqué qu’aucune notification n’a été envoyée à la police pour l’informer du déroulement d’une quelconque manifestation à Port-au-Prince. Il a annoncé que la police est prête à réprimer toute forme de manifestation qui se déroulera demain dans la capitale.

 

D’autre part, M. Orelus a informé que toutes les dispositions ont déjà été prises pour garantir la sécurité de Jean Bertrand Aristide, de sa résidence jusqu‘au cabinet d’instruction et vice versa.

Par ailleurs, plusieurs partisans et proches de l’ancien président dans les départements de l’Ouest, du Nord, du Sud, et de l’Artibonite ont annoncé des mobilisations des les rues, en vue de manifester leur solidarité à au leader du parti Fanmi Lavalas.

L’ex-président Jean Bertrand Aristide, été invité au cabinet d’instruction par le juge Yvickel Dabresil, doit répondre aux questions du magistrat instructeur, autour de l’assassinat du journaliste et propriétaire de radio Haïti Inter, Jean Léopold Dominique, tué par balles par des inconnus armés dans la matinée du 3 avril 2000, sur la cour de cette station, à Delmas (Ouest).

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 291 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter