Haïti-éducation-corruption : ULCC découvre plusieurs cas d’irrégularités dans le PSUGO

Lundi, 13 Mai 2013 14:44 WJL/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Le Directeur de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) Antoine Atouriste a présenté lundi les résultats d’une série de vérifications effectuées dans les écoles faisant partie du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO). Sur 500 établissements vérifiés, 121 sont en situation d’irrégularité, a confié M. Atouriste à Haiti Press Network.

 

L’Unité de lutte contre la corruption (ULLC) a entamé depuis le début du mois d’avril une série d’enquêtes dans l’école faisant partie du PSUGO. Cette enquête comprend deux phases: il s’agit d’identifier ces écoles et ensuite vérifier si elles contiennent effectivement le nombre d’élèves communiqués aux autorités de l’état par les responsables de ces établissements.

Sur 7 000 écoles enregistrées dans le programme, 500 écoles ont été déjà vérifiées par l’ULCC. 121 parmi ces 500 écoles vérifiées sont en situation d’irrégularité, a informé M. Atouriste ajoutant que 72 responsables d’écoles sont déjà inculpés.

M. Atouriste a annoncé que 87 autres cas flagrants seront remis au parquet dans la prochaine phase de cette enquête. 121 millions de gourdes ont été rapatriés suite à cette démarche entreprise par l’ULCC, a fait savoir de Directeur de l’ULCC.