• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Elections : Des partis politiques réfléchissent sur la prochaine loi électorale

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Une cinquantaine de représentants de Parti et Organisation politiques ont discuté autour de la prochaine loi électorale, devant régir les élections sénatoriales, municipales et locales, lors d’un atelier d’échange ce mardi, à Port-au-Prince, a observé l’agence Haïti Press Network.

 

 

Cette initiative de l’IDEA international a pour objectif d’aider les partis politiques à trouver un consensus sur la loi électorale afin que les élections puissent être réalisées sans « problème ».

« Cet atelier permettra aux représentants des partis de produire des réflexions sur les prochaines compétitions électorales et, en particulier, sur l’élaboration de la loi électorale », a fait savoir Marie Laurence Jocelyn Lassègue, représentante en Haïti de IDEA international.

Selon Mme lassègue, les partis politiques présents à l’atelier soumettront, la semaine prochaine, des recommandations communes au Collège transitoire du Conseil électoral permanent (CTCEP), dans le cadre d’un consensus.

Des représentants de plusieurs partis, qui participent aux réflexions, saluent l’initiative qui, ont-ils admis, peut les aider à faire de bonnes propositions au CTCEP sur l’élaboration de la prochaine loi électorale.

« Cet atelier est important. Les échanges, le partage d’idée entre nous (différents partis politiques) sont très fructueux. Certainement, nous trouverons un consensus sur des points à recommander au Collège transitoire du CEP. Cela peut nous assurer de la tenue de bonnes élections dans le pays », a souligné Mirlande Hyppolite Manigat, secrétaire général du RDNP.

La représentante du parti REPAREN, Judie C. Roy a, quant à elle, invité les dirigeants des partis – toutes tendances – à encourager et respecter le quota de 30 % des femmes, suivant la Constitution de mars 1987, amendée.

« Il faut que vous, les responsables et dirigeants de partis, donnez l’exemple. Le quota doit être respecté au niveau des partis d’abord. Vous devez choisir des femmes pour représenter vos partis à tous les postes électifs… », a plaidé Mme Roy, en saluant la député Marie Jossie Etienne, initiatrice de la loi sur le quota.

Outre des représentants de partis politiques, d’anciens parlementaires ont participé à cet atelier d’échange sur la prochaine loi électorale.

Le Collège transitoire du Conseil électoral permanent (CTCEP) avait invité, au début de ce mois, les responsables de partis, et d’organisations politiques, des associations de la société civile à soumettre à l’institution des propositions pour l’élaboration de la loi électorale.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @hpnhaiti / @sfdorcilus

Photos : SFD

 

 

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 416 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter