• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : Sensibiliser les journalistes sur l’application du Quota de 30% de femmes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

 

L’Institut pour la Démocratie et l’Assistance électorale (IDEA International), a organisé jeudi, à Port-au-Prince, un atelier de sensibilisation pour les journalistes sur l’application de l’amendement constitutionnel relatif au quota de 30% de femmes dans les postes de décision politique en Haïti, a constaté un reporter de Haiti Press Network.

La Directrice de programme de l’IDEA International, Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, a indiqué que le quota permettra de renforcer la démocratie en Haïti en favorisant l'intégration des femmes dans des espaces de responsabilité et de décision.

Elle a, par ailleurs, annoncé la préparation d’un guide en créole et en français sur le quota. Ce guide, a-t-elle fait savoir, qui contiendra la définition du quota, comportera aussi de nombreuses informations y relatives et sera publié bientôt.

"Le quota est une mesure temporaire qui peut nous aider à corriger l’inégalité entre l’homme et la femme dans la vie publique. En ce qui a trait aux élections, le quota est l’une des démarches qui aident à établir l’équilibre entre l’homme et la femme », a-t-elle expliqué.

De son côté, Mme Judie C. Roy, coordonnatrice du Projet d’appui sur l’application du quota, a fait comprendre que l’accompagnement des journalistes concernant la vulgarisation autour du quota doit conduire à l’atteinte de 30% de femmes dans les espaces de décision.

Elle a appelé les travailleurs de la presse à réaliser des reportages sur les femmes occupant un espace décisionnel quelconque dans tous les secteurs de la vie nationale.

« Il faut que le quota serve de catalyseur afin que les femmes puissent participer pleinement dans les décisions du pays», a martelé Mme Roy, laquelle dit avoir pensé que le quota permettra d’accroître le nombre de femmes dans les fonctions publiques.

Se penchant sur la problématique qui puisse causer des barrières pour les femmes, notamment des barrières socioculturelles, les empêchant ainsi de jouir leur droit politique, Mme Roy dit avoir reconnu qu'effectivement la pression de la société provoque les femmes à faire une marche-arrière dans le pays.

Notons que l'atelier de sensibilisation supporté par la Coopération de Suisse, s'est déroulé en présence de plusieurs représentantes d'organisations de femmes à travers le pays.

Mackendy Emmanuel Alexis

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 172 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter