• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : Des étudiants attaquent le rectorat de l’UEH pour protester contre une décision du conseil

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

Ce jeudi, des étudiants ont attaqué violemment le rectorat de l’Université d’État d’Haïti, à Port-au-Prince, pour protester contre la décision du Conseil d’administration d’augmenter les frais d’admission dans les facultés pour la nouvelle année académique, a observé Haïti Press Network.

 

Selon des employés du rectorat de l’UEH, faits visibles, les protestataires ont brisé des pare-brises d’une dizaine de véhicules garés sur la cour du rectorat et des persiennes de plusieurs fenêtres du bâtiment.

Dans la foulée, certains employés sont blessés à coup de roches que lançaient les protestataires.

« Les étudiants, une trentaine, munis de roches, bâtons et bouteilles ont fait irruption sans attendre dans la cour, et lançaient dans toutes les directions les objets qu’ils avaient en leur possession », a témoigné un employé, blessé à la tête lors de l’incident.

Par ce mouvement, les étudiants voulaient contester la décision du rectorat d’augmenter à 1 000 Gourdes (et 1 500 Gourdes, pour quelques facultés) les frais d’admission dans les différentes facultés de l’Université d’État d’Haïti pour la nouvelle année académique.

« C’est un acte inacceptable. Des universitaires, qui sont appelés à diriger le pays, ne doivent pas résoudre un problème dans la violence. Quand il y a un problème, il faut que les acteurs prennent la voie du dialogue pour trouver la solution qu’il faut », a dit le recteur de l’UEH, Jean-Vernet Henry.

Toutefois, le professeur Jean-Vernet Henry a précisé que la décision prise, à son insu, par le vice-rectorat aux affaires académiques de l’UEH ne cadre pas avec la réalité économique actuelle de nombreux étudiants.

« En prenant connaissance de cette décision, j’ai du intervenir auprès du vice-recteur aux affaires académiques pour lui demander de revenir sur cette mesure. Car, je suis conscient de la situation économique difficile des étudiants », a fait savoir Jean-Vernet Henry, dont son véhicule a été aussi attaqué.

Après de nombreuses discussions avec le vice-rectorat, un autre avis a été publié ce jeudi matin.

« Mais, cela n’a pas pu calmer la furie des étudiants », a regretté le recteur Jean-Vernet Henry, qui a attribué l’acte de saccage des étudiants à un secteur qui voulait faire échec, a-t-il insisté, à sa décision de rapporter les procédures antérieures d’admission dans les facultés.

« Je vais organiser une rencontre en urgence avec les membres du Conseil d’administration pour trouver une solution appropriée », a promis Jean-Vernet Henry.

Un juge de paix de la juridiction de Port-au-Prince et des policiers ont fait le constat des dégâts.

Par ailleurs, une vive tension a régné dans la matinée de ce jeudi dans les parages de la faculté Sciences humaines, à l’avenue Christophe, à Port-au-Prince, lors d’une mobilisation des étudiants, toujours dans le cadre de cette protestation.

Au moins trois étudiants [mobilisateurs], selon leurs collègues, sont interpellés au cours d’une intervention des agents de la police pour réprimer les mobilisateurs en fin milieu de journée, ce jeudi.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @hpnhaiti / @sfdorcilus

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 335 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter