• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : Des organisations de la société civile pressent le CTCEP d'organiser les élections

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Plusieurs Organisations de la société civile et des organismes de défenses des droits humains ont, dans une déclaration conjointe signée le 1er juillet en cours, appelé à l’organisation des élections cette année, a appris l’agence Haïti Press Network.

 

Ces organisations, plus d’une dizaine, signataires de la déclaration dite « Déclaration du 1er juillet 2013 » déplorent que le Collège transitoire du Conseil électoral permanent (CTCEP) ait accusé autant de retard dans la préparation de l'avant-projet de Loi électorale pour les prochaines élections.

Elles ont aussi dénoncé que « le Premier ministre, Laurent Salvador Lamothe, a pris trop de temps avant de se pencher sur le dossier des élections dans le pays.»

Ces organisations, entre autres le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), la Plate-forme des Organisations haïtiennes des droits humains (POHDH), le Conseil national d’observation électoral (CNO), l’Initiative de la société civile (ISC), ont rappelé aux autorités concernées la nécessité pour qu’ « il y ait des élections dans le pays cette année. »

« Il y a une nécessité de réaliser les deux tours des élections avant la fin de l'année 2013, de telle sorte que les nouveaux élus puissent intégrer le Sénat à la rentrée parlementaire de Janvier 2014 et que la situation des mairies soient régularisée », ont-elles précisé et rejettent l'idée de faire en même temps les élections pour deux tiers du Sénat sous prétexte d'un problème de fonds économique.

« Il ne saurait non plus être question de faire d'abord les sénatoriales et de reporter les élections locales. Les échéances et les prescrits constitutionnels sont des impératifs catégoriques, qui ne peuvent être soumis au gré des caprices et des intérêts partisans de [nos] dirigeants », ont fait savoir ces organisations.

Les signataires ont, du même coup, invité l’Exécutif et le Législatif à décréter « la permanence » pour que, dans un délai de trois semaines, la loi électoral soit votée et promulguée.

Ainsi, les organismes ont souhaité que, le Collège transitoire du Conseil électoral permanent puisse présenter à la nation le « calendrier électoral ».

Les parlementaires ont déjà mis sur pied une commission bicamérale spéciale pour pencher par anticipation sur la loi électorale et de travailler sur une loi interprétative pour établir sans ambigüité la fin du mandat du premier tiers du Sénat en 2015.

En plus du CTCEP, les Organisations ont profité pour inviter tous les acteurs impliqués, les partis politiques en particulier, à jouer leur partition, pour l’organisation de ces joutes dans le meilleur délai.

Elles ont aussi demandé au gouvernement et à la communauté internationale de respecter leurs promesses envers l’institution chargée d’organiser les prochaines élections.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter :  @hpnhaiti / @sfdorcilus

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 279 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter