• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-télécommunication: La Haitel rouvrira ses portes incessamment, ont annoncé ses avocats

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

« L’état haïtien ne dispose pas de provision légale pour vendre la compagnie de téléphonie mobile Haitel », a déclaré Me Evel Fanfan, l’un des avocats de la famille Franck Ciné propriétaire de ladite compagnie. Me Fanfan dit croire que la justice va trancher en leur  faveur puisque le droit est de leur côté.



Les défenseurs de la famille Ciné ont dénoncé  le fait que les significations déclarant la faillite de la Haitel et sa mise sous séquestre n’ont pas été adressées à Franck Ciné  tel qu’il est prévu par la loi. Ces significations sont réputées nulles et sans effet, selon les avocats de la Haitel.

M. Ciné via ses avocats a, en ce sens, fait signifier à l’Etat Haïtien, en nullité de signification de l’éventuel jugement de faillite, qui selon, lui est fomentée de toute pièce contre la Haitel.

Me fanfan a fait savoir que le président Michel Martelly avait créé une commission d’harmonisation  en octobre 2011 sur les litiges existant entre la compagnie et l’Etat Haïtien. Cette commission avait pour objectif de trouver un compromis sur le mode de paiement de la dette de la Haïtel.

Les défenseurs de la Haïtel ont regretté le fait que cette commission est jusqu’à présent  dysfonctionnelle. Il s’agit, selon eux, d’une volonté politique pour détruire la famille Ciné.

Me Evel Fanfan a invité le président de la République, ainsi que les parlementaires à s’impliquer davantage dans ce dossier afin que la Haïtel puisse rouvrir ses portes dans le plus bref délai pour permettre à ses de 3000 employés directs de reprendre leur fonction

Les avocats de la Haïtel ont rappelé que la 1ère compagnie de téléphonie mobile en Haïti n’est pas en faillite puisqu’il y n’a pas eu cessation de paiement au sein de l’institution. Il y a eu plutôt, ont-ils  précisé, une suspension de paiement à cause du blocage « illégal » des fonds de la famille Ciné.

« La Haïtel n’est pas à vendre et ne sera pas vendue », a déclaré Me Yvel Fanfan.

Par ailleurs, la Haïtel a sommé le Conatel le 19 juin 2013 de retirer des médias, le spot publicitaire « diffamatoire », contre la compagnie.

M. Franck Ciné a également exigé à la DGI de communiquer d’une manière transparente la liste de tous les créanciers de la Haïtel avec les montants respectifs de manière justifié.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 341 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter