• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Petit-Goâve-manifestation : tension, barricades et tirs de gaz lacrymogène à Petit-Goâve

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

La police de Petit-Goâve a dispersé, mercredi, à coup de gaz lacrymogène, la manifestation organisée par les membres de l’opposition politique dans cette ville, pour continuer de réclamer la révocation de l’agent intérimaire Sandra Jules, a appris HPN.

 

Selon un collaborateur, la police a fait usage de gaz lacrymogène à profusion pour disperser les manifestants, au moment où elle longeait la rue de la République.

Plusieurs écoles ont du fermer leurs portes, notamment l’Ecole Nationale des Sœurs, l’école Pierre Mendez, et l’école nationale du Sacré-Cœur. Plusieurs  élèves sont tombés en syncope et conduits à l’hôpital Notre-Dame de Petit-Goâve.

Les activités commerciales et le commerce informels, ont été totalement paralysés.

La situation demeure tendue au centre-ville de Petit-Goâve, où des barricades de pneus enflammés ont été dressées dans plusieurs quartiers par des membres de la population, pour dénoncer la mauvaise gestion du gouvernement en place.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 243 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter