• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Environnement: des autorités locales équipées en gestion des risques et des désastres

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Renforcer les autorités locales et la société civile dans la gestion des risques et des désastres et augmenter la résilience des populations pour un développement durable en vue d’une réduction de la pauvreté, tels sont les objectifs poursuivi par un projet tripartite lancé le 27 février 2015, dans la commune de Petit-Goâve.

 

 

A l’initiative de l’ONG allemande Welt Hunger Hilfe, réputée pour ses actions dans le domaine de la sécurité alimentaire, en partenariat avec la Fondation pour le Développement Économique et Social (FODES-5),  ce projet est supporté financièrement  par l’Union Européenne.

Ciblant les départements de l’Ouest et des Nippes à travers, notamment les communes de Léogâne, de Grand-Goâve, de Petit-Goâve, de Miragoâne et de Petite rivière de Nippes, ce projet permettra de doter les autorités locales et les organisations communautaires de base de 40 sections communales des connaissances, du savoir-faire et des moyens institutionnels nécessaires pour mieux faire face aux catastrophes naturelles.

« Face aux bouleversements qui ont pour cibles l’environnement et le climat, il est essentiel que les pouvoirs locaux puissent être à même de faire face aux situations désastreuses qui peuvent en résulter, afin de minimiser les risques sur leurs populations », a fait savoir le représentant de l’UE David BOUANCHAUD, ajoutant que l’engagement de l’UE s’est traduit par le renforcement de la capacité institutionnelle du pays à prévenir, gérer et surmonter les situations de crise qui naissent des catastrophes naturelles, en particulier lors des saisons cycloniques.

Visiblement satisfaits, les représentants des différents conseils  communaux ont sollicité à l’unanimité l’engagement des bénéficiaires directs à la réussite de ce projet qui sera profitable à certaines communautés des régions des Palmes et des Nippes.

Pour le coordonnateur général de la FODES-5, « Aucun effort ne sera ménagé de son côté pour atteindre et optimiser les résultats du projet ».  Alfred ETIENNE dit compter réciproquement sur l’indéfectible collaboration de ses partenaires pour y arriver.

D’une durée de 27 mois, ce projet est financé par l’Union Européenne à hauteur de 900 000 euros, soit 75% du coût total dont la Welt Hunger Hilfe en a fourni 25%.

 

Evens PIERRE-LOUIS

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 360 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter