• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Santé : La maison bleue au secours des diabétiques de Saint-Marc

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

La journée mondiale du diabète a été commémorée  mercredi à Saint-Marc, par un appel à la sensibilisation face à cette maladie caractérisée par la présence du sucre dans l’urine qui continue silencieusement de faire rage.

« De l’enfant à l’adulte, on est tous concerné par la prévention afin d’éviter le diabète 2 », a déclaré à  HPN, Carole Aarons Lebrun, responsable du Centre Info Diabète Pierre Richard Lebrun (CIDIA-PRL), le point focal de la commémoration dans la cité de Nissaget Saget.

Il existe en effet plusieurs types de diabètes. Le diabète 1 qui est détecté surtout chez les jeunes et même les petits enfants. Tandis que le 2 est retrouvé le plus souvent chez les sujets de plus de 35 ans et les obèses.

Mme Lebrun est une veuve qui se bat courageusement mais surtout volontairement contre le diabète depuis la mort de son mari Pierre Richard succombé suite à des complications de la maladie qu’il avait supportée pendant plus d’une dizaine d’années.

Ouverte en 2010 à Saint-Marc, la Maison Bleue de la rue Savannah pour mieux situer le CIDIA-PRL,  est devenue désormais une référence et le principal endroit voué au diabète avec une préoccupation particulière pour la prévention, la vulgarisation et l’application d’une diététique adaptée a la réalité sociale et culturelle du pays.

« Je suis heureux car on me dit que ma glycémie est à la limite normale de 110 », s’est réjoui Roger, un cadre de l’administration publique venant juste de se faire gracieusement dépister, à l’occasion de la journée mondiale du diabète. 

Le CIDIA-PRL n’est pas un hôpital mais un haut lieu de rencontre et d’entraide pour les diabétiques et hypertendus où se tiennent régulièrement des séances d’éducation de consultation et de dépistage avec la possibilité de réduction chez les spécialistes, médecins et laboratoires affiliés.

« Aucun chiffre n’est pour l’instant disponible sur la prévalence du diabète au niveau du département de l’Artibonite », a toutefois déploré Mme Lebrun qui promet de transmettre les statistiques du CIDIA-PRL aux autorités sanitaires locales pour une meilleure gestion de la maladie.

D’ailleurs, le plus triste c’st qu’à la salle d’urgence de l’hôpital Saint-Nicolas, le plus grand centre hospitalier de la région, il n’y a même pas un « Glucomen », (l’appareil qui permet de mesurer le niveau de glucose dans le sang, ndlr).

Bob qui a découvert récemment ce centre spécialisé dans le suivi et l’assistance pour les diabétiques, ne cache pas sa gratitude car il se souviendra encore longtemps que le CIDIA-PRL lui a permet de sauver sa grand-mère, octogénaire souffrante du diabète dont la glycémie avait atteint 525 milligramme par litre de sang. 

Tenue autour du thème « Protégeons notre futur »,  la cérémonie de 2012, a permis au Centre Info Diabète Pierre Richard Lebrun de se focaliser sur le diabète 1 avec la formation des jeunes au niveau des sections communales et l’engagement généreux de certains sportifs dont le footballeur haïtien Hérold Junior Charles. 

Robens Duversaint
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 323 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter