• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Province-Nord : Grave problème de criminalité à Saint-Raphaël

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

 

Des habitants de la commune de Saint-Raphaël appellent l’État central à jeter un coup d’œil sur cette localité où les crimes odieux se multiplient jour et nuit. Les autorités locales sont dépassées par les événements, a appris Haiti Press Network le week-end dernier, au cours de notre passage dans la région.

 

 

Selon Woachner Verna, un notable de Saint-Raphaël, un problème d’insécurité constitue l’une des grandes préoccupations raphaëloises. Au quotidien, ce problème hante les esprits dans cette contrée habitée par près de 50 000 personnes. Le lynchage des gens est une monnaie courante.

En effet, d’après ce que rapportent plusieurs habitants de cette commune du département du Nord d’Haïti, il ne se passe une semaine sans qu’il n’y ait un crime. Les meurtres se multiplient et la population pleure ses morts presque chaque jour.

Faute d’une misère noire et d’un chômage accéléré auxquels fait face la population, des jeunes gens (garçons et filles) s’enlisent dans l’oisiveté, la débauche, la délinquance et la criminalité. La semaine dernière encore, sans mobile apparent, deux individus ont été lynchés à Saint-Raphaël, informe Woachner.

D’après cet habitant natif natal de la zone, cette situation s’explique en raison d’un manque criant de moyens de travail des forces de l’ordre et d’un laxisme vertigineux, ponctué d’une tendance de corruption pratiquée par des autorités judiciaires de la localité.

Un commissariat de police quasiment dépourvu de policiers. "Protéger et servir", semble ne pas être une philosophie valable pour la population de Saint-Raphaël. À peine s’il y a trois ou quatre policiers disponibles dans ce commissariat pour une population de près de 50 mille âmes, soit un policier pour plus de 12 mille habitants.

Un tribunal de paix blême et sans vie logé dans une maisonnette entourée de chaumières. Les manquements sont visibles à première vue. Pas besoin de notables ni d'autorités pour comprendre ce qui se passe dans cet espace où la vie est à peine perceptible.

« Il y a un gros problème de justice à Saint-Raphaël. N’étant pas satisfaits de la manière dont les hommes de loi procèdent à la distribution de la justice dans la commune, les justiciables se font très souvent justice eux-mêmes », raconte pour sa part Ézéquiel, un planteur de Saint-Raphaël.

Face à un tel problème de sécurité nationale, d’aucuns estiment qu’il est un impératif pour les autorités centrales d’intervenir immédiatement afin d’éviter à ce qu’il soit débouché sur le chaos.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 261 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter