UEH-Protestations : Des étudiants en guerre contre le Rectorat de l’université d’Etat

Jeudi, 11 Février 2016 13:16 EPL/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

Des étudiants se réclamant de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) ont pris pour cible l’immeuble du Rectorat de l’université d’Etat en semant la panique lors d’un mouvement de protestation le jeudi 11 février 2016, pour exiger, entre autres revendications, la démission du conseil d’administration dirigeant l’université d’Etat, a constaté Haïti Press Network.


 

Jets de pierre, tessons de bouteille, tableaux d’affichages déchirés, pare-brise de deux véhicules cassés dans la cour intérieure, pneus enflammés au niveau des rues du canapé vert et rivière, le bâtiment du rectorat de l’UEH qui offre l’image d’une institution abandonnée est pourtant occupé de force, depuis 8 jours, par un groupe d’étudiants de l’Université d’Etat d’Haïti.

Une situation qui paralyse totalement le climat habituellement stable et serein de cette périphérie, y compris le bon fonctionnement de l’université de Port-au-Prince, située dans le voisinage immédiat du bâtiment logeant le rectorat de l’UEH, qui sert dorénavant de base à cette poignée d’étudiants, requérant à chaque fois l’anonymat et invitant du même coup les journalistes à ne pas les prendre en photos.

Ce mouvement de protestation bloque systématiquement l’entrée  nord du canapé vert et la ruelle rivière où les activités commerciales cessent de fonctionner.
Ces étudiants réclament la démission en bloc des membres du conseil d’administration du rectorat de l’université qui devra être remplacé par un conseil intérimaire qui tiendra compte des onze entités de l’UEH y compris le campus de Limonade.

«Jouissant  d’un déficit de légitimité, le conseil qui dirige l’université pour le moment ne peut en aucun cas être reconduit à la tête de l’UEH», ont fait remarquer les étudiants en colère, dénonçant un processus électoral non transparent qui ne vise qu’à renouveler le mandat du staff décrié au sein de l’UEH

Les étudiants estiment que la véritable réforme de l’université d’État qui doit prendre en compte la question des recherches, les bibliothèques,  cafétérias, dortoirs…, ne peut se faire avec ce conseil d’administration.

Evens PIERRE-LOUIS   
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.