• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Musique : Jean Jean Roosevelt, la fierté haïtienne aux VIIes jeux de la Francophonie

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

 

Le chanteur haïtien Jean Jean Roosevelt n’a pas caché sa joie d’avoir porté si haut le drapeau haïtien à la 7e édition des jeux de la Francophonie. Au cours d'un point de presse, mardi, à Pétion-Ville, Jean Jean a partagé avec le public haïtien son parcours à cette compétition internationale où il a raflé la médaille d’or en chanson et un titre symbolique de TV5 Monde, a constaté Haïti Press Network.

 

Ce second prix a été offert par les parlementaires français qui ont été charmé par sa prestation et sa présence sur scène ainsi que les messages retrouvés à travers les différentes chansons qu'il a présentées lors de cette compétition.

Tout au long de cette compétition francophone,  Jean Jean a su se différencier des autres artistes en débutant sur scène avec son fameux « Kole Boyo », une petite musique chantée autrefois par les habitants de sa ville natale (Jérémie) au moment de la plantation, mais considérée par Roosevelt comme une sorte de prière ou une introduction avant sa performance sur scène.

« Nous avons commencé la compétition avec une durée de 25 minutes et au cours de la finale on nous a donné que 15 minutes pour les prestations et nous avons pu mettre en valeur nos talents pour offrir cette médaille d’or à mes fans et mes amis. Et je tiens à remercier tous ceux qui m'ont supporté au cours de cette expérience », a déclaré le chanteur.

Toujours prêt à charmer un public, Jean Jean l’a fait à Nice (France) en captivant l’attention des français ou plutôt du monde entier avec 5 tubes (Pourquoi a-t-on grandi, crier de joie, il y a danger,  Ding dong et les 10 mots de la francophonie) et a profité pendant son passage pour présenter des concerts dans d’autres villes et pays avec le support des responsables de la Francophonie.

Jean Jean Roosevelt a fait savoir qu’il a été fier d’avoir eu ce moment de gloire «  car au premier tour, il faisait partie du groupe composé du champion en titre Suisse, du Canada et du Niger. Mais avec sa façon de faire et son intelligence il a passé facilement ce tour ».

Il a souligné qu’avant son départ il était mécontent d’avoir pas eu des billets pour ses 8 musiciens, mais seulement 4 d’entre eux ont pu faire ce voyage (un tambourineur, un batteur et un guitariste) et avec ces trois musiciens, il a réalisé son objectif.

« Je sais que ce n’est pas toujours facile de réaliser un rêve en tant qu’artiste, mais il faut toutefois fixer un objectif et s’accrocher à ce rêve et après viendra le résultat ».

A la fin du mois septembre, Jean Jean Roosevelt laissera le pays pour aller participer à la « Saga-Afrique » au Belgique.

Esther Versière

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter