• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation-Championnat de lecture : Les enfants Loveda et Samika, élues Tops lectrices 2013

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Les enfants Loveda Movin (Nippes) et Samika Bruna Délhomme (Nord-Ouest), respectivement élèves en 3e et 4e année fondamentale, ont été classées vendredi 23 août, Tops lectrices de la première édition du Championnat national de lecture, organisé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), constate sur place Haiti Press Network.

Ces deux deux enfants championnes de leur catégorie respective sur six (6) finalistes composées essentiellement de filles, faisaient partie d’une liste de 72 enfants venant des dix départements du pays, lesquels ont été retenus sur un total de 10 378 gamins, pour participer à la phase des demi-finales nationales du championnat.

La cérémonie finale animée par M. Miloody Vincent, directeur de communication du MENFP, Kako, Raoul Denis Jr (Tira) et Gessica Généus, s’est déroulée en présence des responsables du ministère, de l’éminent écrivain Frankétienne, parrain du championnat, des parents et des enfants.

Tout, il faut le dire, se fait dans une ambiance marquée de jeux de clowns, de jongleurs de feu, d’acrobates, d’animation musicale et de causeries entre amis pour le bonheur d’enfants et d’adultes.

De l’ambiance…

Outre la performance des six finalistes, l’assistance a été merveilleusement gâtée par les prestations de trois jeunes petits artistes on ne peut plus talentueux, qui ont charmé plus d’un par leur voix de velours et leurs capacités de faire.

Il s’agit bien de Déborah Henristal (11 ans), Clifford Dumé (10 ans) et Anderwidge Brutus (10 ans). Ce dernier venant du département des Nippes, particulièrement de Miragoâne, a dit un long texte avec un talent incommensurablement indiscutable.

Des six enfants qui ont été sélectionnées pour la finale, Sara Berger, en 3e année fondamentale au centre de la Croix-des-Bouquets (Ouest), est une petite fille qui fait partie des enfants de rue, ayant été pris en charge cette année par le ministère de l’Éducation nationale dans le cadre du PSUGO.

Les autres petites lectrices finalistes répondent aux noms de : Loveda Movin (Nippes) 3e année, Tehillah Mercius (Artibonite) 3e année, Samika Bruna Délhomme (Nord-Ouest), Rose Nanda Baptiste (Artibonite) et Wilna André (Sud). Ces trois dernières sont en 4e année fondamentale. Ce sont en effet ces enfants qui se sont affrontées en finale au Parc Historique de la Canne à Sucre, où des cadeaux de toutes sortes ont plu à la clôture de la cérémonie.

Un travail colossal à faire

Le ministre de l’Éducation nationale, M. Vanneur Pierre, initiateur de cette activité, appuyée par les chefs de l’État et de gouvernement, a, dans ses mots d’encouragement, indiqué que cette initiative a permis de constater la dimension du travail qui reste encore à faire dans le système.

Par ailleurs, le titulaire du MENFP a profité de l’occasion pour lancer « Les vendredis de lecture », une initiative qui sera organisée dans les écoles notamment publiques à partir de cette nouvelle année académique, en vue d’encourager les compétences en lecture qui ne vise que la qualité dans le système éducatif.

« Le pays est à un carrefour difficile aujourd’hui où seule l’éducation constitue l’unique outil à utiliser pour sortir la nation de cette impasse. Heureusement ce gouvernement a fait le choix de mettre le cap sur l’éducation », a déclaré fièrement le ministre Vanneur Pierre, annonçant au passage la prise en charge scolaire pour cette année, les enfants issues des établissements privés faisant partie des six finalistes.

Une noble initiative

Pour l’écrivain Frankétienne, le parrain du championnat, sans cesse remercié pour son support moral et présentiel, cette activité lui a permis de découvrir la soif du savoir chez les enfants à travers le pays.

« Je crois que ce championnat de lecture fera date dans les annales éducatives, culturelles et, d’une manière générale, scolaire de notre pays », a-t-il souligné, concluant qu’aucun avion jamais n’atteindra la beauté de l’oiseau, une image littéraire choisie pour montrer la portée positive de cette expérience pilote.

Rappelons que ce championnat s’est inscrit dans la formation intellectuelle de nos jeunes. Les motiver à apprendre à lire et leur insuffler l’intérêt et le plaisir de la lecture ; créer une dynamique autour de la lecture à l’échelle nationale afin de valoriser cet apprentissage dans les communautés ; maintenir les compétences en lecture des élèves admis en 2e , 3e, 4e et 5e année fondamentale, ont été les objectifs autour desquels s’est construite cette initiative.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 224 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter