• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Environnement :Vers un partenariat public, privé, paysan pour la sauvegarde de la biodiversité

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Établi sur plus de 11 mille hectares à Seguin, une localité située entre le département du Sud-est et une partie du département de l’Ouest, le Parc  la Visite est classé en 2012 comme l’une des réserves de biosphère de l’UNESCO. Au cours d’une visite dans la zone, le gouvernement haïtien, l’Unesco et la Fondation Seguin se sont entretenus sur la nécessité  de mettre en place un partenariat public-privé-paysan (PPPP) en vue de protéger ce patrimoine qui offre d’énormes potentielles sur le plan éco-touristique.

Le Parc "La Visite" a été Créé  en 1983 sur  2 000 hectares, en mai 2013, l’Etat haïtien a augmenté cette surface  à 11 426 hectares, a expliqué Serge Cantave Junior, le Directeur Exécutif de la Fondation Seguin qui travaille dans la gestion du Parc depuis plus de 10 ans.

Le Parc possède un grand potentiel  en matière d’éco-touristique et en agriculture. Jonché de sentiers forestiers et  de chutes d’eau,  il dispose d’une zone de recharge d’eau alimentant plus 4 millions de personnes chaque jour, a informé M. Castor.

L’état haïtien et la Fondation Seguin et d’autres insistances  internationales telles l’Unesco ont, depuis quelques années, entrepris un ensemble de démarches pour protéger cet espace qui, selon plusieurs experts, est vital pour l’avenir du pays.

Une délégation composée de la Directrice générale et  l’envoyée  spéciale de l’Unesco en Haiti, respectivement Mme de Irina Bokova, et Michaelle Jean, a effectué , à  l’initiative du ministère de l’Environnement, une visite la zone. L’objectif était  de réfléchir, en présence du président de la République, sur la mise en place d’un partenariat public-privé-paysan en vue de  mieux protéger le Parc.

Ce partenariat, selon le ministre de l’Environnement, Jean François Thomas, est de rechercher un équilibre dans la façon dont les paysans peuvent exploiter les ressources du Parc sans le détruire.

Ainsi, le ministre Thomas entend lancer une série de campagnes de sensibilisation auprès des paysans et des élèves afin de leur permettre de gagner leur vie tout en protégeant leur environnement.

Le Président Martelly, pour sa part,  s’était surtout adressé aux agents forestiers, les encourageant à faire leur travail avec honnêteté et intégrité. Le chef de l’État a promis à ces agents de leur intégrer dans les différents programmes sociaux mis en place par son gouvernement.

 

WJL

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 371 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter