• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Des milliers d’élèves reçoivent des matériels scolaires en région

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Les responsables du ministère de l’Éducation nationale, notamment le ministre Vanneur Pierre, le directeur général, M. Denis Cadeau, des cadres de l’institution et des directeurs départementaux, ont procédé les jeudi 10 et vendredi 11 octobre, à la distribution de matériels scolaires aux élèves de la première à la sixième année fondamentale dans les départements du Sud, des Nippes et du Centre.

Le ministre Vanneur Pierre et le directeur général adjoint du MENFP, M. Ecclésiaste Télémaque étaient dans le Plateau central, le  vendredi 11 octobre, accompagnés du directeur départemental. Ils ont visité environ une dizaine d’écoles et en ont profité pour distribuer des manuels, des sacs d’école, des cahiers, des crayons, des uniformes et de bien d’autres matériels didactiques.

Tandis que la veille, soit le jeudi 10 octobre, le directeur général du ministère, le coordonnateur de la Commission chargée de la rentrée scolaire, M. Wilnor Pierre, les directeurs départementaux concernés et d’autres cadres du MENFP se trouvaient dans les départements du Sud et des Nippes pour remplir le même exercice.

15 000 kits vont être distribués dans le Sud, sans compter des mobiliers scolaires. Dans ce département ainsi que dans les Nippes, ce sont respectivement les élèves de l’École nationale fondamentale de base de Torbeck qui se trouve à Béraud, 2e section communale de Torbeck dans les confins du Sud et l’École nationale de Miragoâne, qui partage les mêmes locaux avec le Semi-lycée  qui ont symboliquement bénéficié de ces kits scolaires.

Le lendemain, la caravane de distribution s’est rendue dans le Plateau central sous la direction du ministre Vanneur Pierre qui a visité les Écoles nationales de Sceau d’eau ; de Domond-Péligre ; du Bon Berger de Domond ; du Bon Berger de Loncy, l’École Saint Gabriel, dirigée par les filles de Marie (Las Cahobas); l’École nationale Toussaint Louverture (Las Cahobas) et le Lycée Salnave Zamor (Las Cahobas).

Cette distribution qui s’inscrit dans le cadre des actions du ministère à l’occasion de la rentrée scolaire, doit continuer progressivement dans les autres départements géographiques du pays. Elle fait suite au lancement officiel qui s’était déroulé à l’École nationale République des États-Unis (Bois Patate, Ouest), en présence du président Michel Martelly le mardi 1er octobre dernier.

Un grand effort de l’État

Selon les responsables, cette démarche s'inscrit donc dans la logique des efforts consentis par l’État, particulièrement le gouvernement pour accompagner les parents en début de la nouvelle année académique. Mais elle vise aussi à accroître l’offre scolaire et à améliorer la qualité de l’éducation dans les salles de classe.

Les enfants, principaux bénéficiaires de ces kits, se sont montrés très heureux de la visite de la délégation du MENFP. Ils ont reçu par ailleurs des manuels qui correspondent à leur niveau d’apprentissage.

Notons, entre autres, des manuels tels que: Je sais lire, Langue en fête, Méthode de la communication orale en français, Mwen konn li, Histoire de mon pays, Mon livre de sciences, Moi mes droits et mes devoirs, Géographie et Mathématiques.

« Je suis vraiment content de recevoir ces matériels scolaires. Je vais en prendre soin. Je dis un grand merci aux responsables du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle », s’est exprimé l’écolier Rochenaer Sylvestre, lequel encourage l’État à construire beaucoup plus d’écoles pour les enfants du pays. Les réactions sont en effet presque les mêmes pour Widline Mondésir, 4e année fondamentale à l’École nationale de Miragoâne.

Directeurs d’école et enseignants se sont eux aussi exprimés. « Nous accueillons les responsables du MENFP avec un sentiment de joie. D’autant plus qu’ils sont là pour procurer des matériels scolaires aux enfants. Je suis contente. Compliment au gouvernement !», a déclaré pour sa part, Marie Franchette Pierre, directrice de l’École nationale de Miragoâne qui participe depuis trois ans, au Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO).

Pour le ministre Vanneur Pierre et le directeur général du MENFP, M. Denis Cadeau, ce modeste accompagnement de l’État peut certainement aider les écoliers à mieux accomplir leurs besognes durant les 183 jours de classes.

Le ministre Vanneur Pierre a déclaré au passage, qu’il s’agit d’un devoir pour les responsables de l’éducation du pays de se rendre sur le terrain, afin de constater les problèmes auxquels fait face le système et de noter les correctifs nécessaires à y apporter.

« Nous avons jugé bon de faire le tour du pays, de franchir les sections communales aux fins de voir les conditions dans lesquelles fonctionnent les écoles. Le gouvernement, notamment le président qui fait de l’éducation sa première priorité, déploie de nombreux efforts à cette fin. Donc, il faut que concrètement cette réalité se traduise sur le terrain et dans les salles de classe », a martelé le titulaire du MENFP.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 341 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter