• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-éducation: Le MENFP salue l'annonce de trêve et invite les élèves en classe

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a salué samedi l’attitude des enseignants qui ont souhaité une trêve à la crise et ont appelé les écoliers à retourner en classe dès ce lundi 27 janvier, pour reprendre les cours réguliers.

 

Suite à la signature d'un protocole d’entente jeudi après deux jours de réunion entre la Commission Ad hoc mise en place par le gouvernement et la Plateforme des syndicats d’enseignants qui réclament de meilleures conditions de travail, les responsables du MENFP se sont dit réjouis du comportement des enseignants tout en respectant leurs justes revendications.

Joint au téléphone par Haiti Press Network au cours du week-end, le directeur général adjoint du ministère de l’éducation nationale, M. Ecclésiaste Télémaque qui salue l'implication des plus hautes autorités de l’État dans la question, a donné la garantie aux enseignants que les points sur lesquels les deux parties ont trouvé un accord, seront appliqués sans ambages.

Il s’agit, dit-il, de l’adoption du point relatif au relèvement salarial sur la base d’une grille proposée par l’Office de management et des ressources humaines (OMRH) en collaboration avec le ministère de l’Économie et des Finances dont l’application est prévue à partir du mois d’avril 2014, une fois la loi de finance 2013-2014 votée par le Parlement.

“Le président de la République, Michel Joseph Martelly avait passé des instructions claires au ministre Vanneur Pierre, en ce qui a trait à la nomination des enseignants répondant au profil exigé, mais aussi pour la prise en charge de toutes les revendications des enseignants afin d’affronter tous les grands défis auxquels fait face le système éducatif”, indique M. Télémaque.

Outre la normalisation des salaires de base des différentes catégories de professionnels du secteur de l’éducation dans le secteur public, le directeur général adjoint du MENFP, a annoncé que les deux parties s’engageaient à poursuivre les discussions sur le statut particulier des enseignants garantissant la carrière de ces professionnels.

Selon M. Ecclésiaste Télémaque, la Commission Ad hoc et les représentants de la Plateforme des syndicats d’enseignants allaient poursuivre les pourparlers autour de ces points et de bien d’autres dans un délai n’excédant pas 20 jours à compter de la date de la signature du protocole d’entente.

Seront abordés aux prochaines discussions, des points tels que: une grille d’avancement sur la base de qualification et d’expériences; la disponibilité et l’accessibilité aux services offerts par l’Assurance aux agents de la fonction publique; la nomination des enseignants et le paiement intégral des arriérés de salaire; l’amélioration de l’accès aux programmes Kredi pa m et Kay pa m.

Néanmoins, le responsable du ministère de l’Éducation nationale dit qu’il est important d’aborder la question en fonction de la réalité et de l’assiette financière du pays.

“Si nous prenons des engagements, il faut que nous soyons en mesure de les respecter. D’où la nécessité de faire les choses en tenant compte des moyens de l’État”, souligne-t-il.

Par ailleurs, le numéro 3 du MENFP qui remercie les enseignants d’avoir fait montre d’un vrai sens de responsabilité, profite de l’occasion pour relancer un appel au calme et la reprise normale des cours dans les lycées.

Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 274 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter