• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti –humanitaire : Haïti, reste encore une préoccupation humanitaire, selon Ocha

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Plus de 4 ans après le passage du séisme du 12 janvier, Haïti est encore un pays à urgence humanitaire, selon  Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) qui invite les donateurs et les partenaires humanitaires à continuer à soutenir Haïti.

 

En dépit de nombreux efforts du gouvernement et des partenaires internationaux pour reloger plus de 90 % des personnes déplacées, 104 mille personnes  sont encore dans les camps d’hébergement, a fait savoir Widlyn Dornevil, chargé  de l’information publique de  l’Ocha.

Selon  M. Dornevil, Haïti reste encore une préoccupation humanitaire quand on considère plus de 200.000 de personnes  vivent dans l’insécurité alimentaire sévère et que le pays reste encore très vulnérable par rapport aux catastrophes naturelles.

Haïti est aussi parmi les 6 pays prioritaires en termes de besoin humanitaire mais où il y a moins de focus humanitaire, selon l’Ocha.

Les responsables de l’Ocha ont fait cette de déclaration lors d’une visite de deux projets humanitaires à La Montagne et la Valée  de Jacmel en prélude à la célébration de la Journée mondiale de l’aide humanitaire.

Il s’agit, premièrement, du  projet « Un toit, un avenir », piloté par l’Organisation humanitaire Planète Urgence . Activité qui a pour objectif d’appuyer le développement de la section rurale de la Montagne, rattachée à la commune de Jacmel.

En partenariat avec l’association OPADEL (Organisation des paysans actifs pour le développement de la Montagne), les actions menées ont couvert trois domaines différents en particulier l'Environnement et le Développement.

La phase 2  qui s’est achevée en mai a permis de reloger 310 familles depuis 2010.

Sur le plan de l’éducation,  Planète Urgence a mis en place un programme d’éducation numérique offrant un enseignement alternatif à 740 élèves. Un centre d’activités, de Formation et d’Échanges (CAFE) a été également mis au service de la population de la zone.

L’OIM a, pour sa part,  développé un Programme de conservation et de soutien  à l’Agriculture à la Montagne à Jacmel, notamment dans la localité de Muzac, 1e section communale de la Vallée de Jacmel.

Par ces activités, l’OIM souhaite développer l’intégration de la production maraîchère dans les activités de conservation des sols afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et renforcer les revenus des communautés rurales par des programmes à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) tout en protégeant et en restaurant l’environnement de manière durable.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 840 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter