• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : le secteur privé vaut 5 fois le public: les chiffres

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Après 2 mois de répit, l’école reprend ses droits, ce lundi 8 septembre, sur toute l’étendue du territoire national. Le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le professeur Nesmy Manigat a confirmé la date en dépit des appels réitérés en faveur d’un report à cause de la situation économique morose.

 

Une enveloppe de 2,5 à 3 milliards de gourdes serait mobilisée pour faciliter la rentrée à un peu plus de 4 millions d’écoliers.

Ce sont au total, 17 000 établissements scolaires, dont 3 000 écoles publiques, qui s’apprêtent à accueillir ces écoliers et écolières.

Côté enseignants : quelque 70 000 professeurs enregistrés dans le système s’apprêtent à mettre leurs compétences au service des jeunes. De ces 70 000 enseignants, 20 000 dans le secteur public.

Tout le monde se mobilise pour cette nouvelle rentrée des classes. Gouvernement, maisons d’édition de manuels, bouquinistes, magasins d’uniforme, vendeurs de matériels didactiques, mais aussi et surtout, parents et élèves, principaux acteurs du secteur.

A cette fin, 613 millions gourdes sont investies pour la production d’environ 3 millions de manuels scolaires par 12 éditeurs de la place.

De ce nombre, un peu de 2 millions de manuels seront subventionnés à 70 %. Le reste, soit 891 824 manuels, iront en dotation dans les écoles publiques.

De plus, apprend-on, 800 000 kits scolaires contenant notamment des matériels didactiques, seront distribués à travers le pays.

Cette année, environ 800 000 enfants seront touchés par le programme national de cantines scolaires à travers le pays, avec l’appui des organismes internationaux comme le Programme alimentaire mondial (PAM), la Banque mondiale et la Coopération française.

50 nouveaux autobus assurant le transport écoliers seront aussi mis en circulation. Plus de 28 000 bancs, 14 000 armoires, environ 5 000 classeurs et plusieurs dizaines de tableaux seront mis à la disposition des établissements scolaires les plus affectés.

En outre, une enveloppe de 450 millions de gourdes a été débloquée, en vue de finaliser le paiement de la 2ème tranche de fonds aux écoles impliquées dans la mise en œuvre du Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire.

Le ministère se prépare à inaugurer, au cours du premier trimestre, 30 écoles dont 20 lycées et 10 écoles nationales à travers le pays. Pendant l’année académique, elles seront au total 70 écoles publiques à être inaugurées, a annoncé le ministre Manigat.

Quant aux personnels enseignant et administratif, le locataire du MENFP a fait savoir que ces derniers seront régularisés au fur et à mesure des disponibilités de ressources financières.  Cependant, à la rentrée, plus de 1000 cas seront traités. Ces nouveaux agents recevront 13 mois d’arriérés de salaire, à compter de la fin du mois de septembre 2014, a indiqué le chargé de l’éducation de la République.

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 296 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter