• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Ebola: il n’existe aucun réservoir du virus en Amérique encore moins en Haïti, rassure le MSPP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Il n’existe aucun réservoir du virus en Amérique encore moins en Haïti et les risques d’introduction d’Ebola sur le territoire national sont très faibles, a rassuré  le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) invitant la population haïtienne à garder son calme.

 

Le MSPP a informé qu’un plan de réponse a été mis sur pied en étroite collaboration avec ses partenaires des communautés nationale et internationale dont le GHESKIO, le CDC, l’OPS-OMS, et d’autres partenaires de la famille des Nations Unies en Haïti dont la MINUSTAH.

Ce document vise à empêcher l’introduction du virus en Haïti et à sensibiliser le public aux mesures de prévention, a-t-on lu dans un communiqué du MSPP

« La transmission nécessite un contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes ou les liquides biologiques de la personne ou de l’animal infecté, vivant ou mort, autant d’expositions peu probables pour le voyageur, a-t-on expliqué dans le communiqué.

Toutefois, la titulaire du MSPP,Duperval Guillaume, recommande d’éviter tout voyage absolument indispensable aux zones du monde qui sont affectées en vue de se prévenir l’exposition au virus Ebola.

Pour sa part,le représentant spécial adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti et Coordonnateur Humanitaire Résident, Peter de Clercq ,a indiqué que l'Organisation des Nations Unies en Haïti est engagée aux côtés du Gouvernement Haïtien et bien que le risque d’introduction d’Ebola en Haïti soit très faible, des mesures de prévention ont été prises au-delà des normes internationales.

A ce titre,les Nations Unies en Haïti ont mis en place des procédures additionnelles d’autorisation des déplacements vers et à partir des pays affectés incluant une double autorisation sécuritaire et médicale, a renchéri M. de Clercq.

Le déploiement des contingents de troupes militaires et de police en provenance des pays touchés par l'épidémie d'Ebola à une mission de maintien de la paix des Nations Unies quelle qu’elle soit a été reporté jusqu'à nouvel ordre, a-t-on lu dans le communiqué.

En Haïti,le système des Nations-Unies a un total de 43 membres du personnel (policier et civil) en provenance des pays touchés et pas de contingent militaire, a-t-on informé.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 254 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter