• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-baccalauréat session extraordinaire 2014: l’UNNOH exige une enquête

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des Normaliens d’Haïti (UNNOH), a adressé une correspondance au ministre de l’Education nationale, Nesmy Manigat, lui demandant de diligenter une enquête sur les résultats des examens du baccalauréat de la session extraordinaire 2014.

 

 

«L’opinion publique est particulièrement étonnée et choquée par le taux exceptionnellement bas de réussite en philo (2,5%), ce qui suscite des doutes persistants sur la crédibilité de l’organisation de cette session en général et en particulier sur les résultats proclamés », a-t-on lu dans la lettre.

Selon  les  dirigeants de l’UNNOH, des grognes et  frustrations légitimes se manifestent chez de nombreux élèves, parents, enseignant (es), directeur (rices) d’écoles qui attendent avec impatience que la lumière soit faite sur, ce qu’ils appellent, des résultats catastrophiques et anormaux.

Le coordonateur général de l’organisation, Josué Mérilien, a fait état de rumeurs qui circulent depuis plusieurs années sur des pratiques illicites et malhonnêtes qui auraient cours au niveau de l’évaluation des copies et Bureau central (dessouchage bâclé, saisie fantaisiste des notes), etc.

« Nous pensons que cette enquête est nécessaire pour rendre justice à des milliers d’élèves sacrifiés par les déficiences du système éducatif et pour améliorer l’image du ministère de l’éducation nationale qui prétend aujourd’hui vouloir arrêter la dégradation de l’école haïtienne », a écrit l’UNNOH dans la lettre adressée au ministre Manigat.

L’UNNOH souhaite que la commission d’enquête soit composée de divers acteurs sociaux et politiques intéressés par cette question.

Par ailleurs, Josué Mérilien a annoncé un ensemble d’activités dans le cadre de la commémoration de la journée Mondiale des enseignants (es), le 5 octobre prochain.

Conférences débats, exposition de photos des écoles publiques en mauvais état, distribution de textes sur la condition enseignante, animations  culturelles, telles sont, entre autres, les activités prévues dans le cadre de cette célébration.

Cette initiative marquera également la clôture de la campagne mondiale : « Uni(e)s pour l’Éducation de qualité », a laissé entendre M. Mérilien.

L’Unnoh a profité pour plaider en faveur d’une éducation de qualité capable de fournir aux apprenants des connaissances actualisées qui lui permettront de mieux cerner les réalités sociopolitiques, économiques et culturelles. Ainsi, les jeunes seront  mieux outillés pour faire face aux défis  qui l’attendent dans la société où ils évoluent, a conclu le coordonnateur général de cette organisation syndicale d’enseignants.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 404 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter