• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: un séminaire pour mieux impliquer la société civile dans le processus budgétaire du pays

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le Group Croissance (GC) et l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID)  ont organisé le lundi 6 et mardi 7 octobre un séminaire de formation sur la cote des Arcadins, au profit de près d’une vingtaine de journalistes de la Capitale et de certaines villes de province. L’objectif était de sensibiliser les travailleurs de la presse sur leur rôle dans le processus budgétaire du  pays, a constaté HPN.

 

 

Cette formation qui s’est déroulée autour du thème : "Bidjè peyi a se zafè chak ayisyen (le budget du pays est l’affaire de chaque haïtien)", devrait permettre aux participants de « comprendre le processus budgétaire et de pouvoir analyser cet important instrument économique et social à des fins de développement », informe le Group Croissance.

"Les objectifs du millénaire pour le développement, le plan stratégique de développement d’Haïti, pourquoi un budget ?, les grandes orientations du budget de la République et le budget national par grand secteur’’, sont entre autres quelques thèmes que les intervenants du groupe Croissance qui sont le PDG M. Kesner Pharel et M. Rock André ont abordé dans ce séminaire.

Des groupes de travail ont été constitués afin de travailler sur des thèmes spécifiques dans le Budget, qui concernent notamment : budget sensible à l’éducation, à l’agriculture,  aux genres, à la justice.

Dans le cadre de cette activité, les journalistes avaient pour tache d’effectuer une analyse des fonds alloués à chacun de ces secteurs,  et de voir à quel niveau le gouvernement accorde de l’importance à un secteur par rapport à un autre.  De plus, ils devaient proposer des stratégies pouvant permettre d’augmenter le budget d’un secteur  en particulier, identifier les projets du gouvernement dans chaque domaine par rapport à sa politique générale, et relever les écarts entre les besoins et les ressources.

Pour le PDG du Group Croissance, le budget est un « instrument politique » qui doit interpeller toute les couches de la société. C’est également un moyen pour savoir effectivement si les fonds alloués à chaque secteur sont utilisés au bénéfice de la population », a-t-il ajouté.

« Il n’y a pas de développement durable sans budget, et celui-ci  est supposé de protéger les plus vulnérables », a  déclaré M. Kesner Pharel.

A la fin de cette séance de formation des certificats de participation ont été remis à chaque journaliste.

Le représentant de l’USAID présent à la cérémonie, M. Kerns Jean, a indiqué que cette initiative qui s’étendra à tous les groupes de la société civile, vise à donner une meilleure transparence dans la gestion des finances publiques.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 252 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter