• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Expropriation: Me Céant se retire,donne plus d’un million de gourdes aux victimes (VIDEO)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Le notaire et candidat aux prochaines présidentielles, Me Jean Henry, a confirmé officiellement, jeudi, son retrait du dossier d’indemnisation des expropriés du Centre-ville de Port-au-Prince. De plus, Me Céant en a profité pour remettre un chèque de plus d’1 million de gourdes aux victimes, pour les aider dans les démarches visant à trouver justice et réparation auprès de l’état Haïtien.

 

 

Me Céant a fait savoir qu’il a pris cette décision en raison de ses divergences avec l’Etat Haïtien qui n’a pas pris les dispositions nécessaires pour déplacer convenablement les victimes.

Le notaire dénonce le manque d’accompagnement et d’assistance de la part de l’état à l’endroit des victimes estimées à plus de 200.

Il rappelle qu’il n’avait  rien à voir avec le processus de démolition des maisons au Centre-ville.

Par ailleurs, le notaire Céant en a profité pour remettre aux responsables de  l’organisation des victimes des maisons détruites (organisasyon viktim kay kraze : OVKK) son premier honoraire qui s’élève à 1 million 963 milles 891 gourdes et 29 centimes.

Il assure que tous les chèques seront remis à l’association des victimes, en appui aux démarches qu’elle a entreprises pour trouver justice et réparation.

Le coordonnateur de l’association, Beausieux Abner, se réjouit du don fait par M. Céant. Il informe qu’avec ce fonds,  l’association va notamment engager un cabinet d’avocat et faire l’acquisition d’un espace qui servira de bureaux à l’association.

Aussi, l’association aura à recevoir les doléances des victimes dans le cadre du procès qu’elles vont engager contre l’état haïtien.

L’association comprend, entre autres,  des hommes d’affaires, des propriétaires et des petits commerçants, indique t-il.

A noter qu’une autre association dénommée,  Regroupement  des citoyens du Centre-ville contre le déguerpissement forcé (RCCCDF) continue d’exiger « Justice et réparation » pour les victimes d’expropriation des rues de l’Enterrement et de Monseigneur Guilloux. L’organisation prévoit de faire un sit-in, le 14 novembre prochain devant les locaux du Ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP) afin d’exiger le respect de leurs droits aux logements et leur indemnisation des autorités compétentes.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 337 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter