Haïti-Gaz: nouvelle journée de tension au Champ-de-Mars, les étudiants sur pied de guerre

Vendredi, 06 Février 2015 12:12 RA/RLJ/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Depuis quelques jours des étudiants des facultés d’ethnologie et de Droit ont entamé un mouvement de protestation dans les rues pour exiger du gouvernement une baisse du prix des produits pétroliers. Ce vendredi encore, un groupe d’étudiants de ces entités de l’UEH ont bloqué les rues Oswald Durand en vue de faire entendre leur revendication, a constaté HPN.


 

 

 

Ces étudiants qui sont de quelques dizaines ont érigé des barricades à l’aide de séparateurs métalliques empêchant totalement la circulation des véhicules dans cette zone.

Ils affirment qu’ils ne vont pas arrêter leur mouvement «  tant que l’Etat n’entendra pas raison », en ajustant le prix de l’essence par rapport au marché international.

Les étudiants sont massés, notamment devant l’entrée principale de la barrière de la faculté de Droit et de l’Ethnologie.

« Une baisse du prix des produits pétroliers engendrerait automatiquement une baisse des prix de certains produits de première nécessité dans le  pays », affirme l’un des protestataires.

Peu de temps après, des agents de la police sont intervenus pour débloquer la situation.